Les universités virtuelles dans le monde entre 1997 et 2001 : mythes et croyances autour de l'enseignement et la formation en ligne

par Rozenn Nardin

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jacques Perriault.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Dans un contexte marqué par l'imaginaire des NTIC, les universités virtuelles véhiculent à leur tour des mythes et des croyances, mais aussi des valeurs et des concepts, tant par le contenu qu'elles diffusent que par le recours à tel ou tel dispositif technique. Ne pouvant se faire de nulle part, l'enseignement en ligne devient un outil stratégique et géopolitique de diffusion du savoir par les institutions universitaires et les Etats. Peut-on alors considérer les "universités virtuelles" comme des instruments de conquête territoriale, économique et politique véhiculant des valeurs et des concepts culturels spécifiques plus que comme des outils éducatifs stricto sensu ? En comparant les données d'une analyse des sites d'universités virtuelles aux discours, les stratégies géopolitiques aux Imaginaires à l'œuvre, ce travail est une contribution originale à l'analyse des mythes autour des dispositifs d'accès au savoir.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 348 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 299-312. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.