La gestion des marchés financiers et les différentes stratégies de négociation

par Lila Guermas-Sayegh

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Hamon.

Soutenue en 2004

à Paris 9 .


  • Résumé

    La concentration des échanges s'est longtemps imposée comme la condition nécessaire pour l'amélioration de la liquidité. Le développement des nouveaux systèmes de négociation (les MTFs et les ATSs) a cependant montré l'inadaptation de la concentration aux besoins des investisseurs en termes de liquidité, de coûts de transaction et de rapidité d'exécution. Partant de ce constat, la nouvelle réglementation européenne et le marché d'actions londonien travaillent pour mieux répondre à ces besoins en améliorant la concurrence entre les différents marchés. Une des conséquences de ces changements est la fragmentation des échanges. Ces travaux de recherche visent à étudier le cas original du marché londonien des actions (LSE). Trois objectifs sont précisément abordés. Le premier objectif consiste à étudier les effets de l'introduction d'un système passif de croisement d'ordres (le " Crossing Network " appelé POSIT) sur les coûts de transaction ainsi que sur les coûts d'asymétrie d'information du LSE. L'introduction du CN a-t-elle des effets positifs ou négatifs sur le marché central ? Améliore-t-elle la concurrence au sein de cette place boursière ? Le second objectif s'intéresse à l'assimilation de l'information privée par les prix. L'information privée est-elle intégrée de la même façon sur un marché dirigé par les prix tel que SEAQ que sur un marché dirigé par les ordres comme SETS ? Enfin, le dernier objectif consiste à identifier la taille des ordres utilisée par les investisseurs informés sur SETS, SEAQ ainsi que pour les titres du FTSE 250 traités dans SETS.

  • Titre traduit

    Stock markets management and the different strategy of negociation


  • Résumé

    Market concentration is often considered as a better mean for liquidity improvement. However, the needs expressed by traders in term of cost of trading, liquidity and rapidity of execution make trades more fragmented and stock markets segmented. These mutations are expressed through the alternative electronic trading systems (ATS and MTF) which have radically altered investors' practices. In Europe and more specifically in the London Stock Exchange (LSE), regulation is concerned that such competition is the best way to improve market quality. The novelty of this research is based on the LSE particularity. In fact, the LSE is one of the stock places based on both electronic (SETS) and quoted-driven (SEAQ) markets. Three objectives are discussed in this thesis. First, we study the effects of the crossing network POSIT on the LSE transaction and adverse selection costs. Does POSIT improve, or inversely, reduce the LSE competitiveness? Secondly, we observe informed traders' behaviour and the kind of stock that they use on both SETS and SEAQ markets. Finally, we analyse informed traders strategies and the trade size which they use in order to make the private information profitable.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (273 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie : p. 261-273.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1591-2004-17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.