Les mécanismes d'entrée : application à l'entrée des entreprises électriques dans les industries de réseau

par Carole Le Henaff

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Chevalier.

Soutenue en 2004

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Suite à l'ouverture à la concurrence du marché électrique en Europe, les entreprises historiques ont anticipé l'érosion de leur part de marché sur leur territoire national et ont intégré de nouveaux secteurs ou de nouveaux marchés géographiques pour trouver de nouveaux relais de croissance. Pour comprendre ces nouveaux mécanismes d'entrée, nous avons consacré la première partie de la thèse à définir les avancées majeures en théorie économique sur le concept de "l'entrée". A la lecture des différents travaux théoriques, nous avons constaté que les économistes expliquaient l'entrée en partant des "barrières à l'entrée" et ont ainsi focalisé leur attention sur le comportement des entreprises installées. Dans la deuxième partie, nous avons tenté de définir ces mécanismes d'entrée en partant de l'étude d'une centaine de cas d'entrée observés. Nous avons pris soin de placer au cœur de notre analyse les nouveaux acteurs et avons défini trois phases pour définir le processus d'implantation des acteurs. La première précède l'entrée et a pour objet de définir les motifs et choix d'entrée des nouveaux acteurs. La deuxième porte sur la réalisation de l'entrée stricto sensu et nous permet de dresser une typologie des entrées. La dernière consiste à juger de la pertinence de l'entrée des acteurs une fois qu'ils ont intégré les marchés.


  • Résumé

    Since the opening to competition of the electricity industry in Europe, incumbents have anticipated the erosion of their market share on their national market and have integrated new sectors or new geographical markets to find new growth potentials. To help us understand these new entry mechanisms, the first part of the thesis has been devoted to defining the major steps ahead achieved in economic theory about the concept of "entry”. When reading various theorical surveys we noticed that economists explain the entry by referring exclusively to ”barriers to entry” and focus their attention on the behaviour of existing incumbents. In the second part of, we have tried to define these entry mechanisms by studying very closely about a hundred entry cases. We have tried to keep new entrants at the core of our study and we have devised three stages to explain the implementation process of new entrants. The first one occurs before entry and aims at defining the motives and choices of these new actors. The second one is the entry per se and enables us to elaborate a typology of entries. The last one consists in measuring the relevance of entry once the new actors have entered the market

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (268,181 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr. p. 239-255

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.