Justice et modernité

par Abdeslam Hassoun

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacques Poulain.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'époque contemporaine doit résoudre le problème de justice sociale que lui a légué la modernité en reconnaissant quelle est la bonne façon de distribuer les droits, les devoirs et les biens. Le libéralisme recourt au consensus social pour justifier que l'expérimentation libérale de la justice est la seule façon de garantir à la fois la justice sociale et la liberté des citoyens. Mais cette justification est capable de justifier aussi bien l'injustice que la justice. La thèse critique également la pragmatique éthique et la pragmatique sociopolitique développées par K. O. Apel et J. Habermas : elles ne sont pas capables de produire les conditions d'argumentation pour établir les fondements cognitifs des normes et juridiques qu'elle prétend pouvoir rendre possibles. On ne peut atteindre ce but théorique et pratique qu'en étendant à l'éthique de la communication la logique de la révolution copernicienne et du jugement de vérité que J. Poulain a appliquées à la pragmatique sociopolitique d'Habermas. Seule la justice rétributive du partage de la vérité peut offrir la fondation philosophique d'une éthique à la fois éthique et politique.


  • Résumé

    Our present time must solve the modern problem of justice by acknowledging and by recognising the right way of distributing rights, duties and goods. The justification of social consensus is used by liberalism that the liberal experimentation of justice is the only way to guarantee both social distributive justice and the freedom of citizen. But this justification is able to justify justice as well as the factual injustice. The thesis is criticising too the pragmatics of ethical and socio-political communication and discourse of K. O. Apel and of J. Habermas : it is not able to produce the argumentative conditions of the cognitive foundations of juridical and political norms that it is pretending to make possible. The thesis shows that this theoretical and practical aim can only be obtained by extending to the ethics of communication the logics of Copernican revolution and the logics of judging truth that was applied by J. Poulain to the socio-political pragmatics of J. Habermas. Only the retributive justice of sharing truth can afford the philosophical grounding for an ethical and political justice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (426 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 419-426

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2093
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 540.679

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004PA082474
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.