L' implantation des Soussis à Casablanca (1912-1956) : étude sociale d'un groupe berbère en transition

par Abdelaali Bouibker

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de René Gallissot.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    Comme beaucoup de minorités qui sont renvoyées vers des professions commerciales et du jeu de business et des affaires, l’exemple des Chleuhs du Souss est de première grandeur, non sans ressemblance avec les Juifs connus eux aussi par leur disposition aux commerces. Cette minorité dont les pratiques commerciales et les caractères intrinsèques qui ont fait sa réputation s’est distinguée également sur le plan migratoire. Les Soussis ont été contraints à émigrer pour s’incorporer à l’économie coloniale. Il n’est pas de ville marocaine qui n’ait pas d’immigrants soussis. Ils n’ont pas également hésité à s’implanter en Algérie, en Tunisie, mais aussi en France. Casablanca va constituer un centre par excellence de concentration de Soussis. Le présent travail a tenté de suivre et analyser l’itinéraire et les étapes de l’implantation de ce groupe à Casablanca depuis le début du XXe siècle jusqu’à l’indépendance du Maroc. Il a essayé de découvrir cette période de reconstitution de la société marocaine par l’intermédiaire de la minorité soussie en décelant son évolution, ses changements socio-économiques, culturelles et politiques.

  • Titre traduit

    ˜The œimplantation of Soussis in Casablanca (1912-1956) : social study of a Berber group in transition


  • Résumé

    Like many minorities that are pushed towards commercial professions and business and trade activities, the example of the Chleuhs from the Souss country is of the first magnitude, not without any resemblance with the Jews known also themselves for their predisposition for trade. This minority, whose commercial practices and intrinsic characteristics have made its reputation, has been distinguished as well on the migratory point of view. The Soussis have been constrained to emigrate for being incorporated into the colonial economy. There is no Moroccan town without Soussis immigrants. They did not hesitate also to settle in Algeria, in Tunisia, and also in France. Casablanca is going to pre eminently form a center of concentration for Soussis. This work has tempted to follow and analyze the itinerary and the stages of implantation of this group in Casablanca, from the beginning of the 20th century up to the independence of Morocco. It has tried to discover this period of reconstitution of the Moroccan society through the Soussi minority by detecting its evolution and its socio-economical, cultural and political transformations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 878 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 764-814

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2057
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.