Le roi malgré lui, d'Emmanuel Chabrier (1887) : un opéra comique singulier

par Nathalie Otto-Witwicky

Thèse de doctorat en Esthétique, sciences et technologie des arts

Sous la direction de Éveline Andréani.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’étude du RoiMalgré lui d’Emmanuel Chabrier (1841-1894) est menée en quatre parties. La première, “ Chabrier en son temps ”, détaille la carrière de ce compositeur peu connu, de formation marginale, et son insertion dans le milieu professionnel. L’examen de sa production opératique rend compte des rouages complexes qui régissent le mode lyrique parisien. La deuxième partie s’intéresse à la genèse du Roi malgré lui : sont abordés le travail des dramaturges sur la fable de l’opéra-comique, la spécificité du métier de librettiste, auteur du poème destiné au chant, enfin l’acte poïétique du compositeur élaborant la partition. La troisième partie a pour objet le style musical de l’œuvre, voulue par Chabrier comme “ un opéra-comique aux dessous travaillés ”. La dernière partie s’interroge sur les procédés du comique en musique mis en œuvre pour produire cet “ opéra-comique au vrai sens du terme ”, dont : la parodie, le jeu sur le temps et le mouvement, enfin la danse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 613 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 583-598

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.