Sur quelques pratiques contemporaines de l'art : entre dés-oeuvrement et régimes de temporalité

par Jean-Claude Monnier

Thèse de doctorat en Arts plastiques. Esthétique

Sous la direction de François Soulages.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    Nombre de pratiques contemporaines de l'art privilégient le processus au détriment de l'œuvre achevée. Cette primauté du processus est désignée par le terme de dés-œuvrement. Son modèle s'apparente à celui de l'économie informationnelle et de l'imaginaire du réseau. Il est constitué sur le mode de l'urgence et de la compression du présent. D'où l'hypothèse que la capacité critique du dés-œuvrement réside non dans le processus, mais dans les régimes temporels qui convoquent une profondeur historique ou un écoulement ralenti du temps. La problématique porte sur les enjeux d'un monde désymbolisé par les impératifs technologiques et économiques et par les mutations idéologiques. Dans ce contexte, les discours qui assimilent l'expérience artistique à une adaptation au réel révèlent la forclusion qui affecte l'imaginaire social. Il s'agit, dans cette lutte esthétique et idéologique, de recomposer pour l'art un socle théorétique capable de penser les facteurs d'une nouvelle subjectivité politique.

  • Titre traduit

    About some contemporary art practices : between "de-centred work" and regimes of temporality


  • Résumé

    Numerous contemporary art practices give priority to the process to the detriment of the finished work. This priority of the process is refered to as "de-centred work". Its model resembles that of informational economy and network imagination. This model is based on urgency and on the reduction of the present. Hence, the hypothesis that the critical capacity of the de-centred work does not lie in the process but in the temporal regimes which call for an historical depth or for the slowing down of the passing of the time. The problem is about the issues of a world "dis-symbolised" by technological and economic imperatives and by ideological transformations. In this context, the views which consider the artistic experience tantamount to an adaptation to the real are symtomatic of the debarment which affects the social imagination. In this aesthetical and ideological struggle, it deals with reconstructing a theoretical basis capable of thinking up the elements of a new political subjectivity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 481 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 461-467. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2041

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3373
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2223
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.