"Le savoir du texte" : formation à l'écrit des travailleurs sociaux

par Josette Verhenneman

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Ruth Canter Kohn.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    La recherche est bâtie à partir d’une pratique pédagogique d’accompagnement à l’écriture des mémoires des travailleurs sociaux en formation continue. La recherche s’appuie également sur des entretiens cliniques à visée de recherche. L’analyse des résultats montre l’importance du groupe, des mises en commun La recherche souligne que la réflexion, ne porte ni sur l’aspect formel du texte, ni sur son contenu, mais sur « le fond » de la langue, qui est défini comme le repérage des indices, des détails d’une production. Le texte est questionné afin qu’il soit précisé, développé, étayé. L’écrit sert à révéler la pensée. En outre, les analyses montrent que le mémoire donne à voir l’engagement, le positionnement éthique des professionnels, qu’il sert de lieu d’un changement d’identité, qu’il donne à voir l’intime. En conclusion, le mémoire donne aux apprenants une occasion unique de porter un regard sur l’institution, ses pratiques, ses valeurs. L’écrit est une chance de penser….


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 285 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 271-285

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2038

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.