L' exploration de la dimension personnelle dans la formation de l'enseignant algérien

par Mohammed Daoud

Thèse de doctorat en Science de l'éducation

Sous la direction de Rémi Hess.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    Les obstacles que rencontrent les apprenants dans leur apprentissage provoquent des réactions de mécontentement. Les préoccupations didactiques, les phénomènes relationnels des situations éducatives deviennent une problématique. Dans cette relation éducative, l’enseignant est ramené à lui-même, à ses expériences de tout ordre. L’apprenant accède au sentiment d’identité en étant reconnu par l’enseignant. A cet effet, et à travers l’écriture ou une personne effectue elle-même un travail d’écriture de son histoire, une forme d’auto-maieutique considérée comme méthode pédagogique avec image suscitant la réflexion intellectuelle ( J. L LE GRAND) ou on se laisse questionner sur les différents moments de sa biographie comme l’a si bien dit Rémi HESS dans son ouvrage le sens de l’histoire « il s’agit de donner à travers la parole de soi, une cohérence et une finalité à sa vie, d’où émergent les termes d’un prolongement de la théorie lefebvrienne des moments ». A travers mon écriture autobiographique on y trouve beaucoup plus de moments de tristesse que des moments de joie, des frustrations diverses et multiples, un vécu familial traumatisé par la guerre d’algérie, une scolarité perturbée, une jeunesse abandonnée, une vie conjugale instable, un vécu professionnel à forte turbulence, un vécu politique sans aucun sens et enfin des moments de voyage pour évasion. Tel est l’odyssée d’un enseignant algérien. Est-ce que l’écriture autobiographique a une portée thérapeutique ? Personnellement, je dirai « oui ». Comme l’avait écrit Rémi HESS à la lumière des réflexions de Christine Delory- Momberger, la construction des moments s’inscrit dans une dynamique (regréssive-progréssive), ce qui signifie pour l’auteur « de remonter dans le passé pour trouver les moments décisifs, et revenir ensuite au présent pour tenter d’envisager un futur permettant à une collectivité malade de s’accepter dans sa compléxité douloureuse, et donc partir de l’avant. ». C’est en quelque sorte, disait Rémi HESS « l’histoire de la vie change la vie ». Outre mon histoire de vie comme révélatrice d’une génération par rapport à la formation en algérie, j’ai fait une recherche statistique sur l’éducation et la formation en algérie qui montre que le système éducatif en algérie est en nette régression et que le remède serait une réforme en profondeur.

  • Titre traduit

    ˜The œexploration of the personal aspect in the training of Algerian teacher


  • Résumé

    The psychological obstacles that have been encoutered by students in their training provoked reactions of dissatifaction. In addition to didactic preoccupation, the relational phenomena of educative situations become a field of inquiry too since in educative relationship every one of students and teachers are lookink for themselves. The teacher is brought to himself, to his feelings and fantasies. The student accedes to the feeling of identity recognized by others. To achieve this goal and throuht this paper,we want to dismount the global mechanims of current pedagogical relationship and to find the psychological basis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 251 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [245-251]. Webographie [1] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2037

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.