Penser la dictature aujourd'hui : enquêtes d'anthropologie politique auprès d'habitants de Santiago du Chili

par Laurence Kundid

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Sylvain Lazarus.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse s'attache à identifier ce qu'ouvre le coup d'Etat du 11 septembre 1973 au Chili. Elle propose, dans un premier temps, une analyse en terme de séquences politiques (l'Unité populaire, la junte militaire, la Concertation) déployant, pour chacune d'elles, les catégories référentielles de la politique à l'oeuvre. Dans un second temps, sont analysées les formes de pensée de chiliens à propos de leur histoire récente. Lors d'entretiens menés à Santiago entre 1998 et 1999, des interlocuteurs se prononcent sur des thèmes qui sont généralement laissés "impensés" par les discours officiels de la Concertation. Les propos recueillis ouvrent, d'une part, à une caractérisation de ce qui a eu lieu sous la junte (terreur, nouvelles formes de socialité, vies bouleversées) ; d'autre part, à des catégorisations surprenantes concernant la période actuelle allant jusqu'à redisposer la séquentialité communément admise en posant que "la dictature n'est toujours pas terminée"

  • Titre traduit

    Thinking about the dictatorship today : a political anthropology fieldwork research with inhabitants of Santiago (Chile)


  • Résumé

    This thesis attempts to identify what is opened by the military coup against the State of Chile on the 11th of September 1973. At first, it consists of an analysis in terms of political sequences (the Popular Unity Party, the military junta, the Concertation) and presents, for each one, the political referential categories at work. Secondly, it examines Chilean people's forms of thinking in regards to their recent history. In conducting open interviews carried out in Santiago between 1998 and 1999, some interview subjects express themselves about topics that are usually left as "unthought" in the Concertation official speeches. The interviews gathered permits, on the one hand, to characterise what happened during the Junta period (terror, new forms of sociality, destroyed lives) ; on the other hand, it reveals surprising categorisations of the present situation going towards rearranging the commonly admitted succession of sequences by contending that "the dictatorship has not ended yet"

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (526 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 443-469

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1995/1,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.