Ethnoscénologie du Padayani : le corps aux frontières de l'imaginaire

par Marc Lambert

Thèse de doctorat en Ethnoscénologie. Danse

Sous la direction de Jean-Marie Pradier.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    Un danseur chorégraphe issu de l'école post-moderne américaine (Bennington College), s'immerge au Kérala dans la culture indienne dite de la Rivière Pamba. Au sein d'une communauté guerrière fédérée par le groupe Nayar, il pratique et étudie durant une décennie les transmissions dansées du Padayani, un rite de fécondité dédié à la Déesse-Mère Yakshi, représentation féminine primordiale de la nature sous tous ses aspects sensibles, démonologiques ou abstraits. Ce genre performatif codifié, particulier quant aux catégories rythmiques d'essence populaire employées, est antérieur à la brahmanisation régionale. Il est dansé par les hommes. Les danseurs pratiquent la transe qui d'un point de vue scénologique est la clé de voûte du système Padayani et un tabou social. L'étude ethnoscénologique du genre aborde successivement les aspects anthropologiques, musicologiques et dansés qui lient le rite, les Masques et la pratique de la transe dans une perspective performative. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (395 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 389-395

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH1976/1,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.