Réseau virtuel : développement d'un système semi-réparti de gestion de bases de données non limitées sur le Web

par Young-Min Park

Thèse de doctorat en Information et communication

Sous la direction de Jean Marc Lepers.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    Notre projet porte sur la notion nouvelle de " réseau virtuel ". Cette notion peut être comparée à la notion de " réseau classique " ou de " réseau traditionnel ". Elle est utile surtout pour les gros réseaux et elle constitue l'une des meilleures solutions pour envisager le remplacement des réseaux classiques. D'un point de vue économique, le réseau classique oblige souvent à un important investissement. Plus la taille du réseau est grande, plus il nécessite de grosses dépenses liées au nombre des ordinateurs, des stations de travail, des serveurs et des personnes qui administrent et surveillent son fonctionnement. Le " réseau virtuel " fonctionne en utilisant le réseau déjà existant de l'Internet. A la place de nombreux serveurs et logiciels, le " réseau virtuel " se construit avec un serveur d'applications unique et plusieurs serveurs de bases de données qui ensemble effectuent les tâches que le réseau classique prend en charge. Le premier des avantages du " réseau virtuel " est qu'il est beaucoup moins coûteux que le réseau classique. Il utilise l'environnement d'Internet comme moyen de liaison entre les ordinateurs. Aucun autre matériel n'est exigé. Le second avantage est qu'il est plus facile de préserver la compatibilité et la cohérence des données. Le " réseau virtuel " utilise les mêmes applications pour toutes les machines connectées et les données. Le but de notre projet est de concevoir pour le " réseau virtuel ", la structure la plus efficace liant ses serveurs, de développer des applications souples, capables de traiter des bases de données de toutes tailles, et de mettre au point une stratégie de séparation des serveurs de bases de données permettant d'atteindre la capacité de stockage souhaitée

  • Titre traduit

    Réseau virtuel (virtual network) : development a semi-distributed system of the big size Database menagement on line


  • Résumé

    Notre projet porte sur la notion nouvelle de " réseau virtuel ". Cette notion peut être comparée à la notion de " réseau classique " ou de " réseau traditionnel ". Elle est utile surtout pour les gros réseaux et elle constitue l'une des meilleures solutions pour envisager le remplacement des réseaux classiques. D'un point de vue économique, le réseau classique oblige souvent à un important investissement. Plus la taille du réseau est grande, plus il nécessite de grosses dépenses liées au nombre des ordinateurs, des stations de travail, des serveurs et des personnes qui administrent et surveillent son fonctionnement. Le " réseau virtuel " fonctionne en utilisant le réseau déjà existant de l'Internet. A la place de nombreux serveurs et logiciels, le " réseau virtuel " se construit avec un serveur d'applications unique et plusieurs serveurs de bases de données qui ensemble effectuent les tâches que le réseau classique prend en charge. Le premier des avantages du " réseau virtuel " est qu'il est beaucoup moins coûteux que le réseau classique. Il utilise l'environnement d'Internet comme moyen de liaison entre les ordinateurs. Aucun autre matériel n'est exigé. Le second avantage est qu'il est plus facile de préserver la compatibilité et la cohérence des données. Le " réseau virtuel " utilise les mêmes applications pour toutes les machines connectées et les données. Le but de notre projet est de concevoir pour le " réseau virtuel ", la structure la plus efficace liant ses serveurs, de développer des applications souples, capables de traiter des bases de données de toutes tailles, et de mettre au point une stratégie de séparation des serveurs de bases de données permettant d'atteindre la capacité de stockage souhaitée

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (366 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 323-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1960
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.