Les réalités économiques et sociales dans l'oeuvre de Gustave Flaubert : Madame Bovary et L'Education sentimentale

par Shigeru Nakano

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Neefs.

Soutenue en 2004

à Paris 8 .


  • Résumé

    En déplaçant le centre d'intérêt vers les structures ambiantes et envahissantes du récit, nous avons tenté une lecture " insciente " de Madame Bovary et L'Education sentimentale de Flaubert. Pour l'écrivain, la composition du récit est à l'image de la construction d'une machine : le mécanisme de celle-ci remplit les conditions mêmes du récit réaliste. La dépense et la dette constituent les moteurs du récit, positif pour la première, négatif pour la seconde et la chute du récit correspond à la fin de son " instant de conservation ". L'énergie narrative se résout donc en entropie. Parallèlement, les réalités sociales saisies comme une organisation idéologique ne surgissent à la surface du texte qu'à partir du moment où elles sont perçues ; elles sont donc liées à la subjectivité de la perception. Dans ces jeux de contamination entre l'" intérieur " et l'" extérieur " se jouent un processus de contrôle intime de la société et une esthétisation de la machine sociale.

  • Titre traduit

    Economic and social reality in Gustave Flaubert's novels : Madame Bovary and L'Education sentimentale


  • Résumé

    In focussing on the structures of the text, we have undertaken an internal reading approach to Flaubert's "Madame Bovary" and "L'Education sentimentale". For the writer, the composition of his text reflects the construction of a machine in which the mechanism of the machine forms the basis for the very condition of the realist text. While the spending side forms the positive motor of the narration, the debt forms the negative one, the end of the text corresponding to the end of the "instant de conservation du récit", the moment in which the narration is kept alive. Its textual energy is that of an entropy. Social reality is read as an ideological organisation, but at the same time, social reality comes to the surface only at the time of being perceived. It is thus inseparably linked to the subjectivity of perception. In this interaction between the "internal" and the "external", not only we can depict a process of an intimate social control, but also the esthetization of the social machinery.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (573 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 540-567

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1948/1,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.