Contribution des modèles du macaque rhésus infecté par un SIV sauvage ou atténué à la compréhension de la dynamique lymphocytaire lors de l'infection de l'homme par le VIH : importance de l'apport thymique

par Raphaël Ho Tsong Fang

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Françoise Barré-Sinoussi.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dans le modèle du macaque rhésus infecté par un SIV pathogène de type sauvage, nous avons éprouvé l'hypothèse de l'épuisement des capacités prolifératives comme cause possible du déclin du nombre de lymphocytes T CD4-K Dans une seconde étude, nous avons évalué la pathogénicité à long-terme d'un virus atténué, ainsi que la dynamique lymphocytaire au cours d'une telle infection. Nous montrons qu'au cours de l'infection, le nombre de lymphocytes T CD8+ activés augmente progressivement dans le sang et dans les ganglions des animaux infectés par un SIV sauvage. Cette augmentation est corrélée avec la replication virale et l'évolution vers un SIDA. En revanche, nous n'observons aucune augmentation du nombre de lymphocytes T CD4+ en cycle. Ainsi, ces résultats mettent en évidence des comportements distincts des populations lymphocytaires T CD4+ et CD8+ suite à une activation, Lors de l'infection du macaque par un SIV atténué, nous montrons qu'en dépit d'une réplication virale très faible, ce virus conserve des propriétés pathogènes. La réplication virale, ainsi que l'activation de lymphocytes T CD8+ corrèlent positivement avec la vitesse d'évolution vers la maladie. Alors que l'apport thymique en lymphocytes T CD8+ est globalement augmenté, une relation très significative existe entre l'apport thymique en lymphocytes T CD4+ dans le sang périphérique et la non-progression vers la maladie. Globalement, nos données suggèrent que l'apport thymique en nouveaux lymphocytes T serait un facteur déterminant dans l'immunopathologie qui mène au SIDA.

  • Titre traduit

    Dynamics of T cell homeostasis during pathogenic and attenuated SIV infections of the rhesus macaque and contribution to the comprehension of the HIV pathogenesis : impact of the thymic output


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    We studied in the animal model of the rhesus macaque, the infection with a pathogenic SIV and with an attenuated SIV. Pathogenesis of these infections is still poorly understood. Our data show that activated CD8 T cell numbers progressively increase during the infection with a wild-type SIV in the blood and the lymph nodes. This increase is correlated with the viral replication and the progression to AIDS. We didn't observe any increase in CD4 activation. So these data show distinct profiles between CD4 and CD8 T cells. During a long-term attenuated infection, in spite of weak viral loads, the SIVAnef induced pathological CD4 T cell depletion. Virus replication and CD8 T cell activation positively correlated with the rate of disease progression. The frequency of TRECs within CD8+CD45RA+ increased in SIVAnef-infected animals compared to age-matched non-infected controls. Moreover, in the cohort of the attenuated SlV-infected animals TREC+CD45RA+CD4+ T cell counts inversely and highly correlated with the rate of disease progression. Altogether, our results suggest that the thymus plays a main role in the pathogenesis of the SIV and that a sustained thymic output could maintain CD4 T cell homeostasis in the context of low viral loads.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 287 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2004) 238
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.