Fantômes de tradition et figures contemporaines : Le grand extérieur en scène

par Judith Larnaud

Thèse de doctorat en Sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Pierre Chartier.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    LE TERME « GRAND EXTERIEUR » EST EMPRUNTE A ANTOINE VITEZ. POUR LUI C'EST L'INCONNU DE LA MORT, QUI EST LE SOUFFLE DE TOUTE REPRESENTATION THEATRALE. CETTE RECHERCHE TRAITE DU DOMAINE INVISIBLE, DE L'ESPACE INCONNAISSABLE PAR ESSENCE : CELUI DE LA MORT, ET DE SES MODALITES DE REPRESENTATION SUR UN PLATEAU DE THEATRE. EN EFFET, LA QUESTION POSEE EST LA SUIVANTE. QUELS SONT LES MOYENS DE LA SCENE POUR NOUS MONTRER L'INVISIBLE ? LE PERSONNAGE DE FANTOME EN EST UN, ET L'ON CHOISIT ICI D'OBSERVER SA REPRESENTATION LORSQUELLE EST INCARNEE, UN FANTOME PHYSIQUEMENT PRESENT EN SCENE. PAR UNE ANALYSE TERMINOLOGIQUE, ON TENTE EN PREMIER LIEU DE MIEUX CERNER LA NOTION ABORDEE. UNE PREMIERE PARTIE PORTE SUR LES FANTOMES DE TROIS THEATRES ANCIENS : CEUX DE SENEQUE LE ROMAIN, CEUX DU Nô AU JAPON DU Xllleme SIECLE, CELUI D'HAMLET DE SHAKESPEARE. CE DERNIER SERT DE CHARNIERE A LA REFLEXION. UNE SECONDE PARTIE TRAITE DE TROIS THEATRES QUI NOUS SONT PROCHES, CEUX DE SAMUEL BECKETT, TADEUSZ KANTOR ET ROBERT WILSON. LES PERSONNAGES, LES FIGURES EN SCENE NE SONT PLUS NOMMEES FANTOMES MAIS ELLES FONT APPEL A L'INCONNU, A BAILLEURS, AU DOMAINE DU GRAND EXTERIEUR. QU'ON LES NOMMES « FOSSILES » CHEZ BECKETT, « MANNEQUIN » CHEZ KANTOR OU « LIGNE DES ORDONNEES » CHEZ WILSON, CES FIGURES SONT TRAVERSEES PAR LA MORT. LE XX ème SIECLE A PERMIS ET NECESSITE QUE LE THEATRE OCCIDENTAL S'INTERROGE SUR LUI-MEME. POUR MONTRER EN SCENE L'OPERATION DE THEATRALISATION, CES TROIS THEATRES CONTEMPORAINS MONTRENT LES FIGURES DE LA MORT. UNE REFLEXION EN SCENE SUR CE QU'EST LE THEATRE, COMMENT ON LE FABRIQUE ET COMMENT ON LE JOUE, APPELLE UNE REFERENCE A LA MORT, AU « GRAND EXTERIEUR » TOUJOURS SOUVERAIN.


  • Résumé

    THE WORD "LARGE OUTSIDE" COMES FROM ANTOINE VITEZ. FOR HIM, IT MEANS UNKNOWN DEATH, WHICH IS THE AIM OF ANY PLAY. THIS RESEARCH INVESTIGATES OF THE INVISIBLE AND UNKNOWN SPACE : THE SPACE OF DEATH AND THE WAYS IT CAN BE REPRESENTED ON THE STAGE. THE QUESTION IS : HOW CAN THE THEATRE SHOW THE INVISIBLE SPACE OF DEATH? SHOWING A GHOST IS A WAY AND THE STUDY ANALYSES A PERSONIFIED FIGURE, A PHYSICALLY PRESENT GHOST ON THE STAGE. BY A TERMINOLOGICAL ANALYSIS WE FIRST PRECISE THE TERM. THE FIRST PART DEALS WITH THE GHOSTS IN THREE ANCIENT THEATRES : THE ONES OF SENEQUE THE ROMAN, THE ONES OF THE Xlllth CENTURY NO THEATRE, THE ONE OF HAMLET FROM SHAKESPEARE. THIS LAST EXEMPLE IS THE TURNING POINT BETWEEN THE TWO MOVEMENTS. THE SECOND PART DEALS WITH THREE THEATRES CLOSE TO US : THE ONES OF SAMUEL BECKETT, TADEUSZ KANTOR ANI ROBERT WILSON. THE CHARACTERS ARE NOT NAMED GHOSTS ANYMORE BUT THEY CALLS FOR A "OUTSIDE", A "ELSEWHERE"; THEY BRING DEATH ALONG. XXth CENTURY ALLOWED AND MADE NECESSARY REFLEXIVENESS / IT BRING INTO QUESTION STAGE. . . ON STAGE. TO SHOW WHAT THEATRE IS MADE OF, THIS THREE CONTEMPORARY THEATRES SHOW FIGURES OF DEATH. TO OFFER A MIRROR TO THE REPRESENTATION THEY SHOW FIGURES OF THE "LARGE OUTSIDE".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (286 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 262-274; index des noms

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DC 358
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 084

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.