Acte médical, différence des sexes et métamorphose sexuelle : les médicalisations et les représentations du corps sexué dans les conceptions sur l'hermaphrodisme, la masturbation, la pédérastie, l'inversion sexuelle et le transsexualisme

par Maria Alice Lemos de Queiroz

Thèse de doctorat en Psychopathologie fondamentale et psychanalyse

Sous la direction de Michel Tort.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    A partir d'un questionnement sur les fondements théoriques des traitements hormone-chirurgicaux de changement de sexe dans le transsexualisme, nous avons pris le parti d'entamer une recherche plus élargie, voire historique, mettant en exergue d'autres conceptions médicales, qui à l'instar de celles sur le transsexualisme, évoquaient également l'idée d'une métamorphose possible du corps sexué. Il nous a semblé qu'on pourrait repérer dans l'histoire de la pensée médicale sur le corps sexué trois élaborât ions différentes de sa tendance à se « métamorphoser »: l'idée antique et renaissante d'un corps naturellement métamorphosable (en l'occurrence le corps féminin); l'idée illuministe et moderne de deux corps illégitimement métamorphosables (le corps féminin et désormais le corps masculin) et l'idée contemporaine de deux corps médicalement métamorphosables (plutôt le corps masculin, mais aussi le corps féminin). L'une de nos hypothèses de travail semblait indiquer dans certaines conceptions médicales sur les ambiguïtés sexuelles, les déviances sexuelles et le transsexualisme, les interventions médicales plus « actives » étaient souvent guidées par des représentations du corps sexué, imprégnées des valeurs normatives, idéologiques et surtout fantasmatiques. D'où les questions: les représentations médicales sur le corps sexué et la différence des sexes, censées légitimer l'intervention médicale, sont-elles étayées par des connaissances « purement » médicales ou sont-elles élaborées et construites à partir des considérations laissant entrevoir les idéaux et les fantasmes d'une époque et d'une culture ? Derrière le discours positiviste et très pragmatique sur le transsexualisme et son traitement, y aurait-t-il des traces ataviques des représentations philosophiques et médicales du corps sexué et des métamorphoses sexuelles, qui ont eu cours autrefois?


  • Résumé

    From a questioning of the theorietical basis for hormono-surgical treatments for "sexe changing" in transsexualism, we have resolved to perform wider research, including an historical approach, laying emphasis on other medical conceptions which, iike the ones on transsexualism, also referred to the idea of a sexual metamorphosis of the sexual body. It seems that we find in the history of medical concepts about the sexual body three different constructions in ils trend towards "metamorphosis" :the antique and Renaissance-inspired idea of a body naturally subject to metamorphosis (i. E. The woman (female) body), the "enlightenment age"- inspired and modem approach of two bodies illegitimately susceptible to be metamorphosed (the woman (female) body and, from this moment on, the male body and the contemporary idea of two bodies susceptible to be transformed with medical assistance (more often the male body but also the female body). One of our working hypothesis seem indicate out that, in some médical conceptions on sexual ambiguities, sexual deviancies and transsexualism, the most important medical interventions were most of the time guided by a representation of the sexual body, imbued with values which were normative, ideological and above ail fantastical. This leads to raise the following questions : Are the medical representations of the sexual body and on the difference between sexes, which are supposed to legitimate the medical intervention, supported by exclusively medically based knowledge, or are they elaborated from considerations associated with ideals and fantasies of a period and a culture ? Behind the positivist and very pragmatict views expressed regarding transsexualism and its treatment, are there any atavistic traces of philosophical and médical representations of thé sexual body and its metamorphosis, that exist ed in the past '

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 161 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N 218888
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2004) 083

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9981
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.