Représentation des espaces urbains et processus migratoires des populations marginalisées en Centrafrique

by Félix Ngana

Doctoral thesis in Dynamiques comparées des sociétés en développement

Sous la direction de Philippe Cadène.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les populations marginalisées en Centrafrique sont généralement mises à l'écart des processus d'urbanisation qui les repoussent toujours plus loin des centres urbains. Cette marginalisation a plusieurs origines parmi lesquelles les représentations que les membres de ces groupes se font de la ville apparaissent importantes, d'ailleurs à la fois comme cause et effet. L'autorité des anciens, l'attachement familial par exemple sont des contraintes à l'émancipation. Cette situation a créé un complexe d'infériorité chez ceux-ci depuis les temps sombres de l'histoire de ce pays jusqu'à la pénétration étrangère. Les travaux forcés ont favorisé d'une part la création des villes modernes en Centrafrique et, d'autre part, ils ont occasionné la fuite des ethnies marginalisées. Le poids du passé et certains modes de vie propres à ces groupes qui ne s'adaptent pas en milieu urbain perturbent leur envie de vivre en ville. En effet, les processus migratoires des populations vivant à la marge du progrès urbain sont étroitement liés à l'image qu'elles se font des villes. Le but de cette étude consiste à mieux prendre en compte les représentations que ces populations ont de la ville, les conséquences sur leurs pratiques et de contribuer, grâce à ces connaissances à favoriser leur intégration.


  • Résumé

    Marginalized populations in the Central African Republic are generally left out of the urbanization process; they are always pushed back, far away from the urban centres. The edging out of this population has many origins among which the representations that the members have of the city. This origin is important and appears both as the cause and effect. The authority of the elderly, familial attachment for instance, are obstacles to their emancipation. This situation has created a complex of inferiority in the minds of the latter since the dark period of the history of this country until the penetration of foreigners. The forced labour has, on the one hand favoured the creation of modems cities in Central Africa and, on the other hand caused the edging away of marginalized ethnic groups. The weight of the past and some of these ethnic groups own way of life, disturb their envy to live in town; they do not adapt themselves to the urban milieu. In effect, the migratory process of the population living on the fringe of the urban progress is closely linked to their own perception of what cities are. The aim of this study is to better take into account the representations that populations have of the city, the consequences on their costumes and to contribute, thanks to that knowledge, to favouring their integration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (438 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 165 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 070

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8366
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2220
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.