Représentations et pratiques de la nature dans les stations atlantiques françaises : Une construction sociale évolutive

par Sylvine Pickel Chevalier

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Rémy Knafou.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dans le contexte de l'essor de la notion de "sustainable tourism", qui sous-entend une révolution du tourisme par rapport à l'environnement cette étude s'est efforcée de comprendre les représentations et pratiques de la Nature diffusées sur les plus importantes stations du littoral atlantique français - Biarritz, Royan et La Baule. Et ce, afin de savoir si la Nature est réellement appréhendée comme une composante fondamentale des sites touristiques. De plus, dans le but de confirmer ou d'infirmer le caractère prétendu innovant de l'attention environnementaliste, on s'est intéressé à l'évolution de ses représentations et utilisations depuis la fondation des stations. Or, cette recherche a permis de constater qu'à défaut de recouvrir une réalité scientifique immuable, la Nature est une construction sociale évolutive. Une construction sociale, qui est exploitée sur les stations, définies depuis leur création comme des sites associant l'attrait de la centralité urbaine et celui-ci d'un environnement de qualité. Ce caractère durable de la composante Nature n'induit pas la constance de ses interprétations, qui n'ont eu de cesse de se transformer depuis le XIXème siècle. Toutefois, ces évolutions affectent plus les représentations que les pratiques de la Nature qui, dans des stations dédiées à la recréation intégrant la récréation, demeure surtout utilisée dans un cadre ludique. Ce constat remet donc en cause l'aptitude des formes de tourisme dites "écologiques" remplacer ses pratiques traditionnelles étant donné que leurs adeptes restent avant tout épris de loisirs offerts par l'alliance du littoral de la ville, et ce malgré une sensibilité environnementaliste prononcée.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In the context of the development of the notion of "Sustainable Tourism", that implies the revolution of tourism towards environment, this study tried to understand the perceptions and uses of Nature spread on the most important seaside resorts of the French Atlantic coast - Biarritz, Royan and La Baule. This research has the objective to know if Nature is really seen like an essential element of the seaside resorts. Beside, in order to confirm or deny the so-called "new" character of this environmentalist attention, we have studied the evolution of its perceptions and uses since the foundation of the seaside resorts. So, this research leads to establish that, far from being an immutable scientific reality, Nature is a dynamic social construction. A social construction that is used on the seaside resorts, defined since their creation like places combining the appeal of the urban centrality and the appeal of an environment of high quality. The long-standing of the Nature element doesn't mean the constancy of its interpretations that have being changing since the XIXth century. However, these evolutions affect more the perceptions than the practices of Nature that stays essentially used in a recreational context, in those seaside resorts dedicated to the re-creation including the recreation. This fact denies the ability of the forms of tourism so-called "ecologist" to replace its traditional uses, since the tourists are still above all looking for the leisure brought by the union of the coastline and the city, and this, despite a strong environmentalist feeling.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (545 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 498 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 064

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8370
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.