Les marchands de mémoire. Ethnographie des brocanteurs du golfe de St Tropez (Var, France)

par Jean-Pierre Cormerais

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Jean-Marc Lepers.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les brocanteurs font partie du paysage familier des français mais sont aussi des individus difficiles à cerner qui forment un groupe qui a ses règles et ses rites ; un univers décalé en dehors du temps et de la société dans laquelle ils jouent pourtant un rôle important, celui de recycleurs, de marchands de mémoire. Une expérience de huit ans dans le golfe de St-Tropez a permis à l'auteur d'étudier de près ce monde marginal qui, au-delà du pittoresque, révèle un assemblage hétéroclite d'individualités dont les maîtres mots sont : liberté et profit. Contrairement à ce qu'ils imaginent, les brocanteurs ne sont pas détenteurs 'du' savoir qui leur permet de s'estimer au-dessus du commun mais de bribes de connaissances qu'ils exploitent au mieux. Dans le golfe de St-Tropez, confrontés à une clientèle fortunée qu'ils envient et méprisent, les brocanteurs montrent leur vrai visage : celui de déclassés. Aujourd'hui le métier n'est plus ce qu'il était et dans une société où tout s'achète et puis se jette, ces tenants du durable font figure de tribu en voie d'extinction. Mais la brocante reste le dernier refuge de ceux qui ne savent rien faire et permet à de nombreux laissés pour compte du monde moderne de trouver une raison sociale. Marchands de faux ou de vrai, d'illusions ou de souvenirs d'enfance, ils ont du mal à perdre leur place. Place que les modes actuelles leur grignotent inexorablement même si pour certains les jeux ne sont pas faits.


  • Résumé

    Second-hand dealers are part of French people's familiar environment, but they are also individuals who are difficult to define, members of a group with its own rules and rites. Their universe is outside time and society where none the less they have an important part to play: recycling, trading memories. Thanks to a personal experience of eight years in the Gulf of St-Tropez, the author has been able to study closely this world on the fringe of society, which, behind the picturesqueness, reveals a combination of diversified individualities for whom the master words are: freedom and profit. Contrary to what they imagine, second-hand dealers are not the holders of some special wisdom allowing them to look down on the common run of mankind, but they make the most of any scraps of knowledge they possess. In the Gulf of St-Tropez, confronted with wealthy customers they envy and despise, second-hand dealers show their true face of people who have come down in the world. Today their trade is not what it was, and in a world where everything is bought and then thrown away, these champions of durability give the impression of a near to extinct tribe. But dealing in second-hand goods remains the last refuge of those who have no skills and allows numerous misfits of modem society to find a legitimate trade. Dealers in truth and falsehood, in illusions or childhood memories, they are difficult to dislodge. However, their place is being inexorably eaten away by current fashions even if, for some of them, the dice are not cast.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 346 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 39 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL (2004) 061

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8118
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.