Le discours sur les villes en développement : épistémologie de la notion de ségrégation urbaine

par Laetitia Laumonier

Thèse de doctorat en Géographies

Sous la direction de Alain Durand-Lasserve.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Il s'agit de cerner le ou les discours des géographes français sur la question de la division sociale de l'espace urbain des pays en développement. Cette approche théorique ne porte pas sur la production de connaissances relatives à des questions concrètes, mais sur la production d'outils de connaissance, se propose de dégager les concepts utilisés par les géographes, de retracer leur évolution et leurs enjeux pour la recherche contemporaine. Partant du paradoxe que la question de la division sociale de l'espace urbain n'est pas une question centrale pour la géographie, mais qu'elle est en revanche un trait constitutif d'un discours géographique sur les villes du «Sud», du moins dans sa version vulgarisée, la démarche se fonde sur l'étude de corpus finis, standardisés et segmentés (corpus d'articles en particulier) qui s'échelonnent des années 1960 à nos jours (2003). La 1ère partie «Emergence de la thématique de la ségrégation dans la géographie française» étudie la place de cette thématique dans la géographie française en général et identifie les éléments et les articulations du discours sur la(es) ville(s) du «Sud». La 2ème partie «Conditions d'émergence de la question de la ségrégation dans les études urbaines des pays du «sud» : options théoriques et engagement politique» traite de la ségrégation comme problème scientifique (vocabulaire spécialisé, outils conceptuels, argumentaires théoriques ou empiriques). La 3ème partie porte sur les pratiques géographiques des analyses de la ségrégation urbaine (temps, espace, mesure). La 4ème partie analyse plus en détails les rapports entre les notions de «ségrégation» et «fragmentation».


  • Résumé

    This text focuses on the question of “urban segregation” in developing countries. It’s mainly theoretical and epistemological, exploring the relationship between knowledge and discourse. It contains information on a number of ideological issues (Marxism, liberalism, methodological individualism, post-modernism) and geographical concepts (segregation, differentiation, fragmentation) that surround the area of social and spatial inequalities. It emphasizes on an epistemological point of view about the assumptions and outcomes product in urban research. The deconstruction of two concepts “segregation” and “fragmentation” seems to offer a better understanding of the social and spatial logics in the large metropolises of developing countries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (514-LXXVII p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.473-511. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH760
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 057

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8065
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3545
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.