L'invention de la géographie scolaire au Sénégal (de la période coloniale à nos jours)

par Mamadou Bouna Timera

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Christian Grataloup.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Au Sénégal, la géographie scolaire est née avec la colonisation. Elle portait sur la connaissance et l'inventaire des ressources, sur la diffusion des valeurs supposées occidentales, dans le milieu indigène. A l'indépendance, elle a revêtu une tout autre posture. En duo avec l'histoire, la géographie scolaire devait porter le renouveau social dans l'ensemble des pays africains et malgache d'expression française. Ceux-ci leur assignaient un rôle spécifique : elles doivent être le moteur de « l'africanité », le facteur de développement et de construction de leur unité, d'où la mise en œuvre d'une réforme commune et pionnière marquant l'adaptation de l'enseignement aux réalités africaines et la rupture avec le modèle colonial. L'idéal pan-africain n'apparaissait cependant pas incompatible avec l'impératif de la construction de l'Etat-Nation. La construction nationale devenant de plus en plus une priorité, la géographie s'est ainsi retrouvée, au Sénégal, domestiquée par le discours politique pour montrer l'Etat comme producteur unilatéral de l'espace national, pour donner forme au territoire et décliner l'identité de la communauté nationale. Aujourd'hui cette mission est conservée, mais élargie à la formation de citoyens davantage imprégnés de questions d'environnement et de développement. L'objet de cette thèse est donc de comprendre comment le discours scolaire rendait visible la complexité du monde tout en « s'inventant » pour répondre aux enjeux et réalités sociaux de l'heure qui la conditionnaient, ce qui met par ailleurs en lumière les éléments de rupture et de continuité relatifs à l'enseignement de la discipline de la période coloniale à nos jours.


  • Résumé

    Ln Senegal, school geography was born with colonization. It was dealing with knowledge and the inventory of the resources, as well as the transmission of supposedly western values inside the indigenous circle. When the Independance came, it took a totally different position. With history, school geography was supposed to bring social renewal into all the African French-speaking and Malagasy countries. These countries assigned to them a specific role: they were supposed to originate "africanity" and be the development and construction factor of their unity, implying the use of a pioneer and common reform that had to initialise the adaptation of teaching, methods to African realities and the rupture with the colonial model. However, the Pan-African model didn't appear to be incompatible with the imperative of the construction of the state-nation. National construction becoming more and more a priority, geography was found, in Senegal, domesticated by the political speech that showed the State as the unilateral producer of national space, to give form to its own territory and decline the identity of the national community. Today, this mission is preserved but also widened to the training of citizens more involved into questions of environment and development than before. The object of this thesis is thus to understand how school speech made the complexity of the world visible, while inventing itself to be able to answer the social stakes and realities that conditioned it, which in addition clarifies the elements of rupture and continuity related to the teaching of this discipline, from the colonial period to nowadays.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 360 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 140 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 056

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8312
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3499
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.