Les représentations françaises sur les Peuls et les Haalpulaar'en ("Toucouleurs") du XVIIIè au début du XXè : des stéréotypes à la connaissance scientifique

par Anna Pondopoulo

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    La thèse analyse le processus qui a abouti, vers la fin du XIXe siècle, en France, à la constitution des savoirs ethnographiques et historiques sur les Fulbe, ou les Peuls, populations de l' Afrique occidentale. Elle explore la genèse du modèle épistémologique assignant aux Peuls une particularité et une supériorité d'origines, de "race" et de culture et explique les raisons de sa persistance. Au centre de la recherche se trouve la confrontation entre les textes décrivant les Peuls (les récits de voyages, les descriptions à caractère ethnographique et anthropologique faites par les médecins de la marine et les administrateurs coloniaux) et les contextes de leur production (l'exploration et la conquête des sociétés africaines, leur résistance aux colonisateurs, les activités des sociétés savantes en France). La période étudiée se situe entre le XVIIIe et le début du XXe siècle, ce qui permet de reconstruire le développement des représentations sur les sociétés peules dans la longue durée, de découvrir les permanences et les ruptures dans les modèles classificatoires et de distinguer la part des stéréotypes dans les connaissances historiques et ethnographiques qui s'élaborent vers le début du XXe siècle.


  • Résumé

    The work explores how historical and ethnographical knowledge about the Fulbe, a group of West Africa, developed and changed in 19th century France. It analyses the beginnings of the epistemological mode! assigning the Fulbe unique and superior origins, "race", and culture, and it seeks to explain the reasons for this special vision of them over time. The eighteenth and the nineteenth century writings describing the Fulbe (travels narratives, ethnographic and anthropologic texts of the naval medical officers and of the colonial administrators) are inserted into an historical context (the exploration and the conquest of the African societies, the resistance to the colonizers, the activities of the scientific societies in France). The study analyses the history of the construction of the racial category of the Fulbe through a long period of the colonial situation; it explores both the continuity and the changes in the c1assificatory models, and shows the importance of a specific kind of racial discourse in the making of the history and of the ethnography of Africa to the first decades of the 20th century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (414 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 712 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 043

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8294
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.