L'influence du modèle de la causalité génétique sur la pensée de Freud

par Manuel Alejandro Bilbao Zepeda

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de François Richard.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous cherchons à établir quels seraient les nouveaux critères épistémologiques pour considérer une causalité de type fantasmatico-représentationnel, à la lumière des développements causaux de la psychopathologie du XIXème siècle. Le concept est en même temps présenté dans son articulation avec les développements actuels de la génétique contemporaine. Le concept de temporalité des processus inconscients est également appréhendé en tant que matrice indispensable à la thématisation de la causalité psychique. Sous l'originalité qui peut être découverte dans les énoncés de la théorie métapsychologique de Freud, se définissent les liens possibles que la psychanalyse peut garder avec les sciences neurocognitives actuelles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 440 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 65 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 032

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.