Le traumatisme dans l'œuvre de Freud et son contexte historique

par Gilles Trehel

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Jacques André.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse présente le concept de traumatisme sous ses différentes formes sur plus de cinquante ans. Elle couvre une période qui va de 1885-1886 jusqu'à 1939, à savoir depuis la rencontre de Freud avec des personnes souffrant "d 'hystéro-neurasthénie masculine", selon la terminologie de Charcot ou de "névrose traumatique", selon celle de Thomsen et Oppenheim, jusqu'à la mort de Freud dans un Londres en proie à des bombardements. La notion de traumatisme rencontrée par Freud antérieurement à la psychanalyse va participer à sa création. Elle va s'installer à la base de l'édifice théorique et travailler la psychanalyse de l'intérieur selon deux directions. L'une enrichit la psychanalyse en lui ajoutant des domaines d'intérêt comme par exemple l'étude des névroses traumatiques de guerre, l'autre l'appauvrit en participant aux scissions entre les chercheurs, le thème de l'importance accordée à la séduction traumatique en est l'exemple.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (881 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 484 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 031

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8313
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.