Richard Wright (1908-1960) à la recherche du temps présent : projet, œuvre et réception

par Laurence Cossu-Beaumont

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Geneviève Fabre.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Richard Wright (1908-1960) compte parmi les écrivains noirs américains les plus célèbres. En 1940 avec "Native Son", il est le premier à devenir auteur d'un best-seller. En 1945, Wright triomphe à nouveau sur la scène littéraire avec son autobiographie, "Black Boy". En 1947, il quitte l'Amérique pour un exil définitif en France. Son statut de "porte parole" d'une communauté, l'analyse d'une écriture naturaliste conçue comme une tribune des idées marxistes, l'évidence d'un tarissement de son inspiration en Europe font partie d'un certain nombre de mythes qui donnent lieu à une (mé)connaissance collective. Il faut revenir au temps de l'écriture et de la publication pour lever le voile d'une réception de six décennies. Dans les années 1930, le CPUSA, le FWP et le John Reed Club constituent le cadre d'une œuvre en émergence qui s'élabore à travers une véritable dialectique avec les idées et les engagements radicaux. Il convient de parler de réappropriation et non d'influence. Une telle relation d'intimité et de retrait à la fois définit également la position de Wright par rapport à la tradition noire littéraire et populaire. On se doit de réviser les lieux communs qui voudraient que l'œuvre de Wright ait des sujets noirs mais une esthétique blanche. L'examen d'une langue vernaculaire non seulement thématique mais aussi fonctionnelle dévoile des richesses insoupçonnées de l'écriture qui propose une représentation de la "vie noire" à travers ses voix y compris féminines, et ses émotions. Le mode de publication et la réception initiale des œuvres révèlent une autre dimension de la relation de l'œuvre à son temps. A travers son mode de publication, son paratexte et à sa promotion, le texte se pare de préconceptions. C'est ainsi qu'il voyage jusqu'à nous pour y révéler sa pertinence dans notre temps, pertinence que nous contribuons aujourd'hui à construire ou à renouveler.


  • Résumé

    Richard Wright became one of the most famous African American writers with his best-selling novel "Native Son" in 1940 and autobiography "Black Boy" in 1945. However celebrated, he left what he saw as an oppressive racist society to settle permanently in France in 1947. His fame as spokesman of his community, the analysis of his writing as naturalist and marxist, the conclusions that he cut himself from his roots and inspiration in exile all point out to the current collective (mis)understanding of his work. In the 1930s, Wright is involved in political and literary radicalism. Yet this should not suffice to explain his poetics for he expresses subtle and balanced concerns as to the definition of his writing pertaining to marxism but also black nationalism. Rather than influenced, Wright is fed by radicalism as well as the black vernacular and literary tradition. The black vernacular theory is indeed enlightening as to the voices at play in Wright's writings: they are more feminine, more mystic, more emotional than is usually thought. They are also more varied than just "his". The reception of Wright's works in their times uncovers the complex (re)construction critical and historical theories may entail. Such projections have contributed to veil Wright's works with the concerns of the reader's time. Today we suggest a continued and renewed relevance for "our" time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 555 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 477 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 024

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7849
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.