Construction du génital et le statut de la parole. De la jactance pubertaire aux théories sexuelles adultes

par Vincent Cornalba

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de François Richard.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette recherche s'inscrit dans ce cadre théorico-clinique général qui reconnaît l'action fondamentale de la parole dans le processus de subjectivation. Elle s'appuie sur l'observation d'un changement du statut de la prise de parole à l'orée du pubertaire. Avant l'accession à la génitalité, la prise de parole annonce les remaniements d'importance qui auront bientôt lieu et définit les registres prioritaires concernés par ce travail. La question de la rencontre, en particulier - et, plus généralement, du rapport à l'autre - cristallise à son endroit une grande partie des réaménagements qui seront effectués à l'adolescence. La rencontre constitue déjà le laboratoire où les changements mis en oeuvre à l'orée du pubertaire, puis tout au long de ce processus, seront évalués et reconduits ou abandonnés. Par la suite, et au cours de la construction continue du génital, l'adulte pourra également être sollicité pour reconsidérer les paramètres déterminants dans le registre de la rencontre. Pour étayer cette thèse, la présente recherche s'appuie sur un matériel clinique, anthropologique et philosophique. L'auteur utilise son expérience dans le champ de l'Aide Sociale à l'Enfance pour exposer des situations susceptibles d'éclairer ce contexte de la rencontre à l'orée de l'adolescence. Mais il se réfère également à des œuvres littéraires et cinématographiques, lesquelles témoignent d'une constante dans le processus continu de subjectivation : la rencontre, loin d'être évidente, oblige tout sujet à un travail d'appropriation de la pulsion.


  • Résumé

    The present research is in line with the general theoretico-clinical framework and acknowledges the fact that language is a basic element in the process of subjectivation. It is based on the observation that the status of language changes at the start of "pubertaire". Even before the acquisition of genitality, the use of speech foretells the important modifications, that will happen soon, and it also defines the priority registers being concerned by these changes. Especially the question of the encounter, or in general terms, the relationship with the other one, crystallizes a great part of the modifications taking place in adolescence. At this stage, the encounter already constitutes the experience where the changes, put into place at the start of "pubertaire" and then al along the process of adolescence, will be evaluated, and then either kept or abandoned. During the continuous process of the construction of genitality, the adult might equally have to reconsider the basic parameters of the encounter. To back up this thesis, the present research is based on clinical, anthropological and philosophical documents. The author uses his experience in the field of "Social Assistance for Children" to iIIustrate situations explaining the context of the encounter at the start of adolescence. But he also refers to literature and cinema. Both testify of a constant throughout the process of subjectivation: the encounter, far from being easy, compels every subject to work on the appropriation of his own sexual drive.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 693 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 266 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 012

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7590
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.