Syntaxe et sémantique des noms de nombre en français

par Veran Stanojevic

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Francis Corblin.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le but de cette thèse est d'offrir un traitement sémantique formel des noms de nombre en français. L'analyse syntaxique montre qu'en français les noms de nombre occupent la position de spécificateur de la projection du nombre. On analyse trois types d'interprétation des noms de nombre : quantificationnelle, référentielle et l'approche par ambigui͏̈té. La distinction entre les noms de nombre nus et modifiés est abordée dans le cadre de la Théorie des quantifieurs généralisés. La distinction entre information totale et information partielle montre que les noms de nombre sont les seuls indicateurs d'informations partielles dans le modèle. Le traitement de syntagmes nominaux pluriels introduits par un nom de nombre montre que ce dernier est sous-déterminé vis-à-vis de la distinction collectif-distributif. J'aborde le problème de surgénération concernant le traitement de la quantification multiple en incorporant dans mon système la théorie de la Forme logique de Beghelli et Stowell.


  • Résumé

    The goal of this thesis is a formal-semantic treatment of numerals. The syntactic analysis shows that numerals in French seize the position of specifiers of numeral projection. I claim that the numeral projection is enough for a semantic treatment. I analyze three types of approach concerning the interpretation of indefinites: a quantifying approach, a reference one and the approach by ambiguity. I try, within the Generalized Quantifier Theory, to define the difference between bare and modified numerals. The opposition between the total and partial information, shows that numerals are the only indicators of partial information in the model. The treatment of plural phrases introduced by a numeral proves that numerals are not specified as for the opposition collective-distributive. I approach the problem of overgeneration faced by the standard approaches at the treatment of multiple quantification by incorporating in my system the theory of logical form of Beghelli and Stowell.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 305 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 179 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2004) 011

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7414
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.