Structure reproductrice, distances génétiques et variations chimiques, inter-et intra-coloniales, chez le termite souterrain reticulitermes santonensis (Feytaud)

par Stéphanie Dronnet

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Anne-Geneviève Bagnères-Urbany.

Soutenue en 2004

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Reproductive structure, inter-and intra-colonial genetic distances and chemical variations in the subterranean termite reticulitermes santonensis (Feytaud)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 274 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 244-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2004 98
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.