Etudes pharmacologiques et neurochimiques des douleurs neuropathiques et inflammatoires chez le rongeur (rat diabétique ; souris mutantes)

par Bertrand Aubel

Thèse de doctorat en Pharmacie. Neuropsychopharmacologie

Sous la direction de Michel Hamon.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .


  • Résumé

    Ce mémoire de thèse porte sur les mécanismes neurobiologiques qui sous-tendent les douleurs neuropathiques du diabète et les douleurs inflammatoires dans divers modèles chez le rat et la souris. Dans un premier temps, nous évaluons une nouvelle stratégie thérapeutique pour le traitement des douleurs neuropathiques du diabète, à savoir celle de l'association d'un analgésique non opioi͏̈de, la cizolirtine, ou d'un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine, la paroxétine, avec différents ligands de récepteurs de neuromédiateurs impliqués dans le contrôle et la transmission des messages nociceptifs (récepteurs sérotoninergiques, noradrénergiques, adénosinergiques et cholécystokininergiques). Nous analysons ensuite les mécanismes d'actions de ces traitements au travers de la mesure de la libération spinale in vivo de neuropeptides (substance P, CGRP). Enfin, nous décrivons quelques études concernant les douleurs inflammatoires chez la souris et le rat, dans le but d'évaluer l'intérêt potentiel des associations médicamenteuses issues des travaux chez le rat diabétique pour le traitement de cet autre type de douleurs.

  • Titre traduit

    Pharmacological and neurochemical studies of neuropathic and inflammatory pain in rodents (diabetic rat ; knock-out mice)


  • Résumé

    This study aimed at investigating the neurobiological mechanisms underlying neuropathic and inflammatory pain in relevant models in rats and mice. In a first step, we analysed the efficacy of a novel strategy to alleviate painful diabetic neuropathy, that is, combination of a non opioid analgesic, cizolirtine, or a selective serotonin reuptake inhibitor, paroxetine, with different ligands of neurotransmitter receptors involved in the transfer and/or control of nociceptive messages (serotonergic, noradrenergic, adenosinergic and cholecystokininergic receptors). We then investigated the mechanisms of action of these compounds by measuring the in vivo release of neuropeptides (substance P, CGRP) from the spinal cord. Finally, we described complementary results obtained in models of persistent/inflammatory pain with the aim of assessing whether the same drugs' combinations are effective for alleviating all types of chronic pain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 152-181

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 9071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.