Etude phytochimique de Zanthoxylum unifoliolatum T. G. Hartley, ined. : synthèse et activité biologique de dérivés aminés et d'aza-analogues de la benzo[b]acronycine

par Wen Tian

Thèse de doctorat en Pharmacie. Chimie des substances naturelles. Pharmacognosie. Pharmacochimie

Sous la direction de Sylvie Michel.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .

  • Titre traduit

    Phytochemical study of zanthoxylum unifoliolatum T. G. Hartley, ined. : synthesis and biological activity of amino derivatives and aza-analogs in the benzo[b]acronycine series


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les benzo[c]phénanthridines sont des alcaloïdes largement présents dans les plantes de la famille des Rutaceae(genre Zanthoxylum et Toddalia). Ces composés présentent des activités antileucémiques, antiinflammatoires et antimicrobiennes. La première partie de ce travail porte sur l’étude phytochimique d’une nouvelle espèce, Zanthoxylum unifoliolatum T. G. Hartley, ined. , Rutaceae endémique de la Nouvelle Calédonie. A partir des écorces de tronc une coumarine et douze alcaloïdes ont été isolés, deux furoquinoléines et dix benzo[c]phénanthridines dont, deux nouveaux composés dérivés de l’avicine et de la nitidine. L’acronycine (3,12-dihyro-6-méthoxy-3,3,12-triméthyl-7H-pyrano[2,3-c]acridin-7-one) alcaloïde isolé d’Acronychi baueri Schott (Rutaceae) possède un large spectre d’activité sur des tumeurs expérimentales animales mais son évaluation clinique n’avait connu qu’un succès limité en raison de son insolubilité dans les solvants biocompatibles et de sa faible puissance. Des produits plus puissants ont déjà été synthétisés dans notre laboratoire d’accueil et l’un d’entre eux, la (±)cis-1,2-diacétoxy-6-méthoxy-1,2,3,14-tétrahydro-3,3,14-triméthyl-7H-benzo[b]pyrano[3,2-h]acridin-7-one est actuelle-ment en essais clinique de phase I, sous la référence S23906-1. Dans la deuxième partie de ce travail deux séries de composés d’hydrosolubilité accrue ont été préparés, des dérivés aminés et des aza-analogues de série benzo[b]acronycine. Leur activité cytotoxique, in vitro, a été évaluée sur des cultures de cellules leucémiques murines L1210 et de tumeur humaine du côlon HT 29. Leur cytotoxicité reste comparable à celle des dérivés de la série benzo[b]acronycine et les composés les plus actifs ont été sélectionnés et font actuellement l’objet d’une évaluation in vivo chez la Souris vis-à-vis du carcinome du côlon 38.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 179 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. [180-186]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 9002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.