Electrosynthèse de nouveaux agents neuroprotecteurs via une réaction de Diels-Alder engageant une espèce quinonique et une alkylénamine

par Estelle Blattes

Thèse de doctorat en Pharmacie. Chimie et physicochimie

Sous la direction de Martine Largeron.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .

  • Titre traduit

    Electrosynthesis of new neuroprotective agents through a Diels-Alder reaction between a quinonoid species and an alkylenamine


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une cascade de réactions engageant une o-iminoquinone et une alkylénamine simultanément électrogénérées conduit à l'obtention d'une série de nouveaux dérivés 2-alkylamino-1,4-benzoxazine diversement substitués. L'étape clé est une réaction de Diels-Alder à demande électronique inverse. La première partie de la thèse est consacrée à une exploration des dérivés accessibles par ce procédé électrochimique one-pot. Dans une seconde partie, nous avons cherché à atteindre une diversité moléculaire non accessible par la méthode électrochimique. Le procédé mis au point consiste à faire réagir l'o-iminoquinone électrogénérée sur une énamine synthétisée séparément. La troisième partie de la thèse est consacrée à l'application de la réaction de Diels-Alder à d'autres diènes électrogénérés, en visant la synthèse de dérivés benzodioxanes. La dernière partie de la thèse traite de l'évaluation pharmacologique in vitro des nouveaux dérivés de la 1,4-benzoxazine en tant qu'agents neuroprotecteurs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 143-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 8876
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.