Etude du site actif de l'aminopeptidase A par modélisation moléculaire et mutagenèse dirigée. Définition du rôle du domaine C-terminal de cette enzyme

par Raphaël Rozenfeld

Thèse de doctorat en Pharmacie. Pharmacochimie moléculaire

Sous la direction de Catherine Llorens-Cortes.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .

  • Titre traduit

    Study of the active site of aminopeptidase A by molecular modeling and site-directed mutagenesis. Definition of the role of the C-terminal domain of this enzyme


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'aminopeptidase A (APA), est responsable in vivo de la production de l'angiotensine III, peptide effecteur du système rénine-angiotensine cérébral, qui exerce un effet stimulateur tonique sur le contrôle central de la pression artérielle. Le blocage de la formation de ce peptide dans le cerveau par un inhibiteur spécifique et sélectif de l'APA entraîne un effet antihypertenseur chez les rats hypertendus. L'APA apparaît donc comme une cible dans le traitement de l'hypertension, ce qui justifie la conception d'inhibiteurs spécifiques et sélectifs de cette enzyme. Pour développer de tels composés, nous étudions la topologie du site actif de l'APA par modélisation moléculaire et mutagenèse dirigée. La fonction des résidus identifiés dans le modèle comme étant impliqués dans la liaison du substrat, et la liaison du calcium, ion activateur de l'APA, a été confirmée par mutagenèse dirigée. Les données apportées dans ces études aideront à la conception rationnelle d'inhibiteurs de l'APA

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 144-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 9149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.