Rôle de l'interleukine-15 dans les interactions lympho-épithéliales au cours de la maladie coeliaque

par Jean-Jacques Mention

Thèse de doctorat en Sciences. Immunologie

Sous la direction de Nadine Cerf-Bensussan.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .


  • Résumé

    La maladie coeliaque (MC) est une entéropathie fréquente apparentée aux maladies auto-immunes, induite par les protéines du blé (les prolamines) chez des sujets prédisposés génétiquement porteurs du complexe majeur d'histocompatibilité HLA-DQ2 (ou DQ8). Elle est caractérisée par une atrophie villositaire responsable d'un syndrome de malabsorption, et par une infiltration massive et quasi-pathognomonique des lymphocytes associés à l'épithélium intestinal (lymphocytes intraépithéliaux=LIE). Cette hyperplasie des LIE est à l'origine des deux complications graves et apparentées de la MC, lymphomes T et sprue réfractaire (SR). Les travaux du laboratoire ont montré que la SR, révélée par un syndrôme de malabsorption résistant de façon primitive ou secondaire au régime sans gluten (RSG), est caractérisée par l'infiltration


  • Résumé

    The coeliaque disease (CD) is a small bowel enteropathy frequently related to autoimmune disease, induced by wheat prolomines (gluten) in genetically susceptible patients carrying histocompatibility major complexe molecules HLA-DQ2 (ou DQ8). This disease is caracterised by a villous atrophy and one hallmark of this pathology is a massive hyperplasia of intraepithelial lymphocytes (IEL) which gives rise in a subset of patients to lymphoid malignancies (refractory sprue (RS) and T lymphoma). The works of the laboratory have shown that the RS, revelated by a syndrom of malabsorption is characterized by massive intraepithelial infiltration by lymphocytes with normal cytologic appearance but abnormal phenotype ( without complexe TCR/CD3 on surface) and clonal rearrangement of T receptor, in favour of a lesion premalignant or. .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.194-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Necker-Enfants malades (Bibliothèque fermée pour travaux) (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004N084/0710317153
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6321
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.