Effets pléiotropes du complexe HLA dans la myasthénie acquise auto-immune

par Claire Vandiedonck

Thèse de doctorat en Sciences. Génétique/Immunologie

Sous la direction de Henri-Jean Garchon.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le complexe HLA joue un rôle majeur dans le système immunitaire et la prédisposition aux maladies autoimmunes, notamment la myasthénie acquise, qui est un modèle d'étude remarquable de l'autoimmunité humorale. Le récepteur musculaire de l'acétylcholine est en effet reconnu par des autoanticorps spécifiques, provoquant le blocage de la transmission neuromusculaire. Ce travail, portant sur la prédisposition génétique conférée par le complexe HLA, a révélé que l'haplotype ancestral 8. 1 implique plusieurs gènes dans la forme la plus fréquente de la maladie, celle avec une hyperplasie du thymus : le locus MYAS1, associé selon un mode additif, localisé dans la région de classe III ou de classe I proximale ; un second locus associé à une augmentation des titres d'autoanticorps, antagonisée par un troisième locus in cis.


  • Résumé

    The HLA complex plays a major role in the immune system and in predisposition to autoimmune diseases, notably to myasthenia gravis (MG). This disease provides an ideal model for studying humoral autoimmunity, because the self antigen, the muscle acetylcholine receptor, is known and targeted by pathogenic and specific autoantibodies, impairing the neuromuscular transmission. This study deals with the genetic predisposition to MG conferred by the HLA complex. It shows that the ancestral 8. 1 HLA haplotype involves at least three loci in the most frequent form of the disease, that with a thymus hyperplasia : the MYAS1 locus, associated following an addictive model, is located in the class III or the proximal class I regions ; a second locus is associated with an increase of autoantibody titers and is suppressed in cis by a third locus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 299 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 254-299

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Necker-Enfants malades (Bibliothèque fermée pour travaux) (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2004N05S/0710317283
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.