Effets des analogues de la thymidine sur l'oxydation des acides gras chez la souris : implication dans la physiopathologie de la lipoatrophie

par Caroline Maisonneuve

Thèse de doctorat en Sciences. Toxicologie

Sous la direction de Bernard Fromenty.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (INTIs) sont des médicaments anti-VIH pouvant induire des lipodystrophies. Le but de cette thèse a été d'évaluer les effets mitochondriaux et métaboliques des INTIs (AZT, d4T, ddC,ddI, 3TC chez la souris. Après deux semaines de traitement, seuls les analogues de la thymide (AZT et d4T) augmentaient l'oxydation hépatique des acides gras et les corps cétoniques plasmatiques, sans induire un dysfonctionnement mitochondrial profond. Ces effets étaient reproduits par l'acide β-aminoisobutyrique (BAIBA), un catabolite de la thymine. Après six semaines, seuls le d4T, l'AZT et le BAIBA augmentaient les corps cétoniques et diminuaient la masse grasse corporelle des souris Swiss,sans dépléter l' ADNmt dans le tissu. .


  • Résumé

    Nucleoside reverse-transcriptase inhibitors (NRTIs), used in the treatment of HIV infection can induce lipodystrophy. The aim of this work was to better characterize the mitochondrial and metabolic effects induced by NRTIs (AZT, d4T, ddC, ddI, 3TC) in mice. The thymidine analogs AZT and d4T increased fatty acids oxidation in liver and plasma ketone bodies after 2 weeks of treatment, without a profund mitochondrial dysfunction. These effects were reproduced by β-aminoisobutyric acid (BAIBA), a thymine catabolite. The derivatives d4T, AZT and BAIBA still increased ketone bodies and decreased body fat mass after 6 weeks of treatment in Swiss mice. However, mitochondrial DNA was not decreased in epididymal white adipose tissue and glucido-lipidic metabolism was unchanged.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 100-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Necker-Enfants malades (Bibliothèque fermée pour travaux) (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004N046/0710319317
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.