Utilisation de vaccins ADN codant pour des pseudoparticules virales comme outils de présentation d'antigènes du VIH-1 et du VIS pour l'induction d'une réponse immunitaire T in vivo

par Delphine Marsac

Thèse de doctorat en Sciences. Microbiologie

Sous la direction de Marie-Louise Michel.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La présentation exogène de particules VIH-1, restreinte par les molécules de classe 1 du CMH active des CTL spécifiques. Nous avons étudié l'immunogénicité de particules Gag du VIH-1 pseudotypées par la protéine G d'enveloppe du virus de la stomatite vésiculeuse produite par vaccination génétique chez la souris. L'enveloppe VSV-G en facilitant l'entrée des particules virales dans la cellule, augmente l'efficacité d'induction de CTL anti-Gag en favorisant la présentation d'épitopes Gag par les molécules du CMH de classe I et II. L'étude de l'immunogénicité de vecteurs ADN codant pour des pseudoparticules formées par les protéines d'enveloppe du virus de l'hépatite B présentant des domaines antigéniques du VIH-1 et du virus de l'immunodéficience simienne a montré l'induction de réponses T spécifiques in vivo. Après rappel par un virus


  • Résumé

    Major histocompatibility complex class I exogenous presentation of HIV-1 particules activates specific CTL responses. We used DNA-based immunization with plasmids codingfor HIV-1 Gag particles pseudotyped with vesicular stomatitis virus glycoprotein. The presence of the VSV-G enveloppe increased the efficiency of the specific anti-Gag lysis due to a better presentation of the Gag epitopes by MHC class I and II processing pathway. We also improved the immunogenicity of DNA vaccines encoding hepatitis B surface antigen fused to antigenic domains of simian/human immunodeficiency viruses in mice and macaques rhesus. Immunization with hybrid DNA induced effector and long-lasting precursors T, cells, efficiently

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 143-198

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Necker-Enfants malades (Bibliothèque fermée pour travaux) (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004N03S/07103172
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6374
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.