Etudes des mécanismes de la cytotoxicité des biomatériaux dentaires sur les fibroblastes pulpaires et gingivaux humains : effets des anti-oxydants

par Esmat Soheili-Majd

Thèse de doctorat en Sciences odontologiques

Sous la direction de Lena Stanislawski.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .


  • Résumé

    La toxicité de dix biomatériaux d'obturation dentaire, non amalgame est étudiée et comparée sur les fibroblastes gingivaux et pulpaires humains : Ces biomatériaux sont toxiques in vitro. Les céments verre ionomères sont plus toxiques que les composites. Leur éluats diminuent le taux de glutathion intracellulaire (GSH). Certains antioxydants comme la NAC, le glutathion-ester et Trolox inhibent la déplétion du GSH et protègent contre ces effets toxiques. La vitamine C augmente la déplétion du GSH et la toxicité des éluats à base de CVI contenant des traces de fer. Le stress oxydatif pourrait constituer un des mécanismes essentiels de la toxicité des biomatériaux dentaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (111 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury. Pas de reproduction
  • Annexes : Bibliogr. f. 98-111

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Cité - Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PARIS 5 MONTROUGE_2004_no_M122
  • Bibliothèque : Université Paris Cité - BU Montrouge (Montrouge). Direction générale déléguée aux bibliothèques et musées. Bibliothèque universitaire Montrouge.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.