Les agriculteurs et l'environnement : représentations sociales et pratiques dans un monde en mutation

par Elisabeth Guillou-Michel

Thèse de doctorat en Psychologie sociale et environnementale

Sous la direction de Gabriel Moser.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette recherche porte sur l'analyse du comportement pro-environnemental en agriculture, comportement opérationnalisé à travers l'engagement on non des agriculteurs dans des démarches agricoles visant à la préservation de l'environnement. Il s'agit de définir quels éléments, liés à l'individu et au contexte extérieur, distinguent les agriculteurs engagés des agriculteurs non engagés dans ce type de démarches. Plus précisément, la problématique posée se réfère à la manière dont le contexte socio-économique et politique, ainsi que les représentations, l'évaluation et la perception de l'environnement interfèrent avec le comportement des sujets. L'enquête porte sur une étude qualitative et quantitative du rapport de l'agriculteur à la société, à son métier et à l'environnement physique. Les résultats mettent en évidence différentes idéologies au sein même du monde agricole. Ces idéologies définissent des pratiques distinctes, les unes pro-environnemantales spécifiques à l'agriculture biologique, les autres conventionnelles spécifiques à l'agriculture traditionnelle. Parallèlement, dans le contexte agricole actuel, des contraintes sociales, politiques et économiques font pression sur les agriculteurs traditionnels modifiant l'attitude et les opinions de certains d'entre eux et les incitant à faire évoluer leur pratiques en faveur de l'environnement. L'adoption de nouvelles pratiques a, en retour, un impact sur les représentations des agriculteurs en matière d'environnement et d'appréhension du métier.


  • Résumé

    This research aims the study of the pro-environmental behaviour in agriculture, behaviour defined as the commitment or lack of commitment of farmers to agricultural actions in favour of environmental preservation. It is a question of defining which elements, related to the individual and the external context, distinguish the commited farmers from the non-commited ones in this type of actions. Specifically, we explore in which way the socioeconomic and political context, as well as the representations, the evaluation and the perception of the environement interfere with the behaviour of the subjects. The investigation consists in quantitative and qualitative study of the relationship between farmers and the society, their profession and the physical environment. The results highlight various ideologies within the agricultural world These ideologies define distinct parctices, some pro-environmental and specific to organic agriculture ones, others conventional and specific to traditional agriculture. At the same time, in the current agricultural context, social, political and economic constraints put pressure on the traditional farmers and modify the attitude and the opinions of some of them and incite them to turn their practices in favour of the environment. The adopting of new practices has, in return, an impact on the farmer's representations of the environment and the agriculture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (442 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-307. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8750
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.