Le concept de système en démographie : jeux et enjeux de l'interdépendance

par Jacques Véron

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de Léon Gani.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .

Le président du jury était Alfred Dittgen.

Le jury était composé de Léon Gani, Alfred Dittgen, Claudine Sauvain-Dugerdil, Michel Loriaux, Jean-Marc Rohrbasser.


  • Résumé

    A partir de la définition d'un "système" comme "un ensemble de relations dont certaines sont des relations d'interdépendance", est exploré l'intérêt d'une approche systémique de la science de la population. Complexité, totalité et dynamique sont les trois notions-clefs par rapprort auxquelles sont envisagées la construction des catégories et en particulier de celles fondées sur l'age, les hypothèses d'indépendance et l'analyse causale. L'existence de relations de mutuelle dépendance fait que la dynamique des systèmes ne peut être abordé de manière mécaniste, à partir de relations linéaires. Si les systèmes du passé pouvaient être considérés comme stables, la complexité de ceux d'aujourd'hui fait qu'il est préférable de raisonner en termes de régulation plutôt que d'équilibre. La prise en compte des relations d'interdépendance constitue aussi bien un enjeu scientifique que politique et, dans une certaine, mesure, il y a correspondance entre les deux.

  • Titre traduit

    The concept of the system in demography : the effect and issues of interdependence


  • Résumé

    Based on the definition of a "system" as "a set of relations including relations of interdependence", the benefits of a systemic approach to population sciences are studied. Complexity, totality and dynamics are the three key notions in relation to which the construction of categories is considered and in particular those based on age, the hypotheses of independence and causal analysis. The existence of relations of mutual dependence means the dynamics of systems cannot be approached in a mechanistic manner, based on linear relations. Although systems in the past could be considered as stable, the complexity of current systems means that it is preferable to reason in terms regulation rather than balance. Taking into account relations of interdependence is a scientific but also a political issue and to a certain extent there is a correspondence between the two.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (464 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 439-464

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : A2 VERO 2004

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8616
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.