La construction du lien social à l'école ou les enjeux culturels de la scolarisation des enfants tsiganes

par Virginie Repaire

Thèse de doctorat en Sociologie, Démographie

Sous la direction de Léon Gani.

Soutenue en 2004

à Paris 5 , en partenariat avec Groupe d'étude pour l'Europe de la culture et de la solidarité (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Selon le principe d'égalité face a la loi, les enfants tsiganes français bénéficient, au même titre que tous les autres enfants, du droit à l'éducation, et notamment du droit à la formation scolaire. Plus communément appelés "enfants du voyage", ils connaissent pourtant encore aujourd'hui des difficultés d'accès aux savoirs scolaires. Cette étude s'attache à étudier la genèse, l'organisation et le fonctionnement du dispositif d'enseignement pour ces enfants, au regard des relations qui s'établissent entre les Tsiganes et les non-Tsiganes dans le contexte national. Poser la question de la situation scolaire des enfants tsiganes c'est pour une part, s'intérroger sur la place faite aux familles dans la société et sur sa capacité à accepter une population minoritaire, mais, c'est aussi se demander si la présence de l'altérité tsigane ne met pas à l'épreuve l'idéal de démocratie et d'égalité, proclamé par les institutions nationales et européennes.

  • Titre traduit

    The construction of the social bond at the school or the cultural stakes of the schooling of the Tziganes children


  • Résumé

    According to the principle of equality vis-vis to the law, the French Tziganes children profit, as well as the other children, of the right to education, and in particular the right to the scholastic formation. More commonly calle "children of the voyage" in the school context, they however have still today problems of access to the school knowledge. This study attempts to analyze the genesis, the organization and the operation of the device of teaching for these children, in comparison with the relations which are established between the Tziganes and non-Tziganes in the national context. To put the question of the school situation of the Tziganes children it's for a share of wonder on the place made to the families in the society and about its capacity to accept a minority population, but, it's also to wonder whether the presence of the otherness Tzigane does not put to the test the ideal of democracy and equality, proclaimed by national and european institutions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (516 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 440-455

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.