Gu Cheng, un poète chinois contemporain : un Rimbaud chinois

par Jianying Li

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Notre sujet d'étude est un poète chinois contemporain, Gu Cheng (1956 - 1993). A cent ans d'intervalle, il est né et mort en même temps que Rimbaud. Comme celles de Rimbaud, un siècle plus tôt, nous montrons que les oeuvres de Gu Cheng marquent un tournant important dans l'histoire de la poésie chinoise. Le poète lui-même a considéré que sa vie se divisait en quatre grandes périodes. Nous avançons dans notre étude en nous conformant à cette division. Pour chacune de ces périodes, nous voyons sa biographie en détails ainsi que les oeuvres les plus significatives dont nous faisons le commentaire sur le fond et la forme. Puis nous avons mis en lumière ce qui rapproche Gu Cheng de Rimbaud. Ils sont tous deux des poètes objectifs et voyants, insatiables de Liberté et de Beauté. Pour l'un comme pour l'autre, les souffrances sont énormes, dans l'acte créateur comme dans la vie puisqu'ils recherchent une “expérience totale”. Tous deux assumeront le risque de l'hermétisme auquel ils n'échapperont pas. Ce sont deux immenses solitudes, deux vies déchirées comme si la toute puissance du génie se payer “cash”. Gu Cheng se suicidera en 1993.

  • Titre traduit

    Gu Cheng, a contemporary chinese poet: a chinese Rimbaud


  • Résumé

    We have studied the life and works of Gu Cheng, a contemporary Chinese poet in this these. With a century of distance, he was born and dead nearly the same year as Rimbaud. As did Rimbaud's works for French poetry, a century earlier, we have showed that Gu Cheng's works marked an important turning- point in history of Chinese poetry. Gu Cheng himself divided his poet life in four great parts. We went through our study by following these four parts. In each of them, we examined in details his biography as well as the most significant poems, about which we made a commentary on the form and the matter. Then we pointed out which is similar between Gu Cheng and Rimbaud: they are both objectf and "voyant" poets, insatiable of Liberty and Beauty. For both of them, the suffering is terrible, in creator act as well as in their lives, since they were looking for a "total experience". They both exposed themselves to the risk of hermetism from which they won't escape. They were two immense solitude, two broken lives as if the very greatness of genius has to be paid "cash". Gu Cheng killed himself in 1993.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 10 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6063

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7930
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.