L'interrogation sur le vivant chez Leibniz et quelques savants de son temps

par Jean-Pierre Coutard

Thèse de doctorat en Histoire de la philosophie

Sous la direction de Michel Fichant.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Leibniz tente de dépasser le dualisme cartésien en affirmant la monade substantielle comme expression d'une puissance primitive active qui perçoit et désire, c'est-à-dire vit. Certains principes et outils conceptuels leibniziens ouvrent un autre regard sur le vivant comme effort continu vers la puissance active optimale d'une unité singulière en perpétuelle différenciation selon une multitude de niveaux d'expression et de degrés de perfection. Si la vie est système évolutif de forces actives animé par une volonté de croître, et si ces forces sont par nature celles d'une puissance de donner du sens, alors s'affirme l'unité immédiate de l'être et du percevoir, dans la dynamique d'un Désir où mieux on perçoit plus on est.

  • Titre traduit

    The questioning about the living for Leibniz and some scholars of his time


  • Résumé

    Leibniz attempts to go beyond the cartesian dualism by asserting the substantial monad as an expression of an active primitive power which perceives and desires, which is a living power. Some leibnizian principles and conceptual tools allow to take a different look at the living as a continuous effort towards the optimal active power of a remarkable unity which constantly differentiates itself according to numerous levels of expression and degrees of perfection. If life is an evolutionary system of active forces driven by a will for growth, and if these forces are by nature the ones of a power giving a meaning, then the immediately unity of the being and the perceiving arises, in a context of a Desire where better we perceive better we are.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (488 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 155 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6145

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8236
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.