L'avènement d'une poétique romanesque au XVIIe siècle : discours théorique et constitution d'un genre littéraire (1641-1683)

par Camille Esmein-Sarrazin

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gérard Ferreyrolles.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    La pratique romanesque connaît d'importantes transformations dans les années 1660 : la forme se simplifie, la matière se fait plus proche du lecteur. Aux grands romans héroïques succèdent des formes raccourcies : "petits romans", "histoires", "nouvelles". Au même moment sont publiés de nombreux textes qui cherchent à définir et à codifier le roman. Ils enregistrent ces mutations ainsi que les différences entre grands et petits romans, qu'ils mettent au compte d'un changement de genre (du roman à la nouvelle). Ils fondent ainsi une théorie du tournant. Cette construction orientée invite à s'interroger sur le lien entre la pratique romanesque et la poétique qui se fait jour alors, telle qu'elle apparaît dans l'ensemble des discours théoriques du 17e s sur le roman. Dans la première moitié du siècle, l'entreprise de théorisation est sous-tendue par un dessein apologétique : la nécessité de définir le roman face à ses détracteurs fait de tout écrit un discours pour ou contre le roman. Puis la fortune du roman, la légitimation qu'il acquiert et surtout le genre littéraire qu'il constitue désormais aux yeux des lecteurs engagent une réflexion sur le statut et les enjeux de la fiction. On peut ainsi parler de l'avènement autour de 1660 d'une poétique romanesque. Cette poétique, qui est moins un code qu'une réflexion sur l'effet à produire, envisage pour la première fois le roman en termes génériques. Le genre dans son ensemble connaît donc une mutation rhétorique et éthique plutôt qu'esthétique : l'"art de l'éloignement" en vigueur cède la place à un art de l'illusion qui modifie le statut de l'auteur et du lecteur ainsi que les enjeux idéologiques et moraux de la lecture.

  • Titre traduit

    Birth of a poetics of a novel in 17th century France: theory and development of a literary genre (1641-1683)


  • Résumé

    Many changes were made to the prose narrative in the 1660s: the structure was simplified and the subject matter was drawn closer to the readers' interests. Shorter forms called "petits romans", "histoires", "nouvelles" replaced long heroic novels. Around the same period, there were numerous attempts at codifying what a novel was. Highlighting the distinctions between long and short novels, these writings noted the changes and construed them as a shift in the genre. The 1660s can be heralded as a turning point in the theorisation of the genre. This interpretation induces an exhaustive study of the texts dealing with the novel form in the 17th c. In order to compare the poetics and the writing of novels. In the first middle of the century, the theory was apologetic in tone, since the aim was to define the novel against its opponents. A notable characteristic of these writings was that they were either in favour or against it. However the French fiction, progressively seen both as a legitimate literary type and, in the eyes of readers, as a genre, triggered a thorough study of the status and the aim of a prose narrative. The years 1660s witnessed the birth of the poetics of the novel, which went well beyond codification to focus on the impact of a narrative. For the first time the novel was considered as a literary genre. As a consequence the change in the novel had more in common with rhetorics and ethics than aesthetics. The "art de l'éloignement", which reigned as the predominant narrative rule in the first period, was superseded by the art of verisimilitude. This deeply modified the status of both the author and reader and transformed the ideological impressions it made.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par H. Champion à Paris

L'essor du roman : discours théorique et constitution d'un genre littéraire au XVIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1052 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 983 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6047

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7859
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'essor du roman : discours théorique et constitution d'un genre littéraire au XVIIe siècle
  • Dans la collection : Lumière classique , 78 , 1250-6060
  • Détails : 1 vol. (587 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-1706-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [503]-565. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.