L'avancement de la métaphysique réelle selon Leibniz : nomenclature et réalité de la métaphysique leibnizienne après l'inter italicum

par Michael Devaux

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Michel Fichant.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    En 1694, Leibniz publie le De primae philosophiae emendatione. . . Il le traduit sous le titre de Réflexions sur l'avancement de la métaphysique réelle. . . Ce nom de la métaphysique peut être pris au sérieux. La métaphysique réelle diffère-t-elle de la vraie métaphysique ? Quel est le rapport entre l'avancement de Leibniz et l'advancement de Bacon et de Glanvill ? L'avancement ne traduit que l'idée de progrès contenue dans l'emendatio, non celle de correction qui est répercutée dans l'idée de métaphysique réelle. Pour montrer que métaphysique réelle est un nom de la métaphysique, il faut donc qu'il permette d'avancer et de corriger les noms de philosophie première (Descartes) et d'ontologie (scolastique moderne). Le rapport de Leibniz à la naissance de l'ontologie (1606-1716) est présenté avec trente auteurs (Lorhardus, Hojerus, Goclenius. . . ). Les trois occurrences d'ontologie chez Leibniz sont aussi étudiées. Puis le sens stable de métaphysique réelle est exposé à partir de toutes les occurrences du syntagme (1691-1716). Il s'agit ensuite de voir le rapport à la réalité au sein de cette métaphysique en fonction des trois progrès métaphysiques reconnus à Leibniz par Kant : le point réel (et le miroir vivant), le principe de raison, et l'harmonie. Enfin, la conception de la réalité est analysée pour décider si elle est l'objet de la métaphysique réelle. On distingue entre la réalité en opposition (réel/imaginaire/idéal), en composition (perfection comme degré de réalité, réalité des possibles) et en supposition (nulle réalité sans unité). On conclut que la métaphysique réelle est une métaphysique de la réalisation : au sens d'un inachèvement et d'un travail sur l'existiturientia.

  • Titre traduit

    ˜The œadvancement of real metaphysics according to Leibniz : nomenclature and reality in leibnizian metaphysics after the travels in Italy


  • Résumé

    In 1694, Leibniz published the De Primae Philosophiae Emendatione which he himself translated into french as Reflections on Advancement of Real Metaphysics. . . This way of referring to metaphysics can indeed be taken seriously. Is real metaphysics the same as true metaphysics? What about the relationship between his advancement and those of Bacon and Glanvill? Advancement only conveys the idea of progress involved in emendatio, not that of correction, which is conveyed in the notion of real metaphysics. In order to show that real metaphysics is an appellation of metaphysics, we must first explain how it is an advancement upon, and a correction of first philosophy (Descartes) and ontology (modern scholasticism). The first appearance and development of ontology (1606-1716) is presented, as are the relations between Leibniz and thirty authors (Lorhardus, Hojerus, Goclenius, etc. ); as well as the three texts in which Leibniz used ontology. The conceptual aspects of real metaphysics are studied within all the texts in all circunstances in which the syntagma occurs (1691-1716). The next question is: what about reality in real metaphysics? The answer focuses on the three metaphysical inventions accepted by Kant in Leibniz: the real point (and the living mirror), the principle of reason, and harmony. Lastly, we analyse the conception of reality in Leibniz: in opposition (real/imaginary/ideal), in composition (perfection being a degree of reality, the reality of possibles) and in supposition (no reality without unity). We conclude that real metaphysics is a metaphysics of realisation because there's no completion and because it's about existiturientia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (603 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 535 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6039/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7976
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.