Vivre et mourir à bord des navires espagnols au XVIIème siècle : Les hommes de la Carrera de Indias et du Galion de Manille à travers les Bienes de Difuntos (1598-1717)

par Delphine Tempère

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Annie Molinié-Bertrand.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail analyse les attitudes des hommes face à la vie et à la mort sur les océans au XVIIème siècle. Il se fonde sur l'étude de 1046 autos de Bienes de Difuntos afin de saisir le fonctionnement social, culturel et religieux à bord des flottes espagnoles. L'étude de l'Institution des Biens des Défunts, chargée de rapatrier les héritages et les soldes des gens de mer et des passagers, révèle la genèse d'un État tout puissant qui étend son domaine d'action de Séville à Manille. L'analyse des structures du quotidien examine les spécificités du monde des navigations, reflet et distorsion de la société ibérique. L'étude des représentations matérielles, religieuses et symboliques de la mort en mer met finalement en lumière la force des liens qui unit la communauté navigante à celle des fidèles restés à terre. À travers le prisme des voyages océaniques, cette enquête souhaite apporter une lecture nouvelle de la société espagnole au XVIIème siècle.

  • Titre traduit

    Life and death aboard Spanish ships in the seventeenth century : The men of the Carrera de Indias and the Manila Galleon as seen through the Bienes de Difuntos (1598-1717)


  • Résumé

    This research work analyses men's attitudes towards life and death while sailing the oceans in the 17th century. It is based on the study of 1046 autos de Bienes de Difuntos in order to grasp the social, cultural and religious aspects of life aboard ships of the Spanish fleets. The study of the Posthumous Estates Institution – which was in charge of recovering the legacies and wages of the seamen and passengers – reveals the genesis of an all-powerful state which extended its sphere of influence from Seville to Manila. The analysis of daily life structures examines the specificities of the navigation world as being both a reflection and a distortion of Spanish society. The study of the material, religious and symbolical representations of death aboard eventually casts a light on the strong ties which bound the seagoing community with the faithful left behind on dry land. This research endeavours to bring about a new reading of the Spanish society in the 17th century through the prism of oceanic voyages.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Presses de l'Université Paris-Sorbonne à Paris

Vivre et mourir sur les navires du Siècle d'or


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (816 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 376 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6022/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8091
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Presses de l'Université Paris-Sorbonne à Paris

Informations

  • Sous le titre : Vivre et mourir sur les navires du Siècle d'or
  • Dans la collection : Iberica , 20
  • Détails : 1 vol. (394 p.-[4] p. de pl.)
  • Notes : En annexe, choix de documents.
  • ISBN : 978-2-84050-636-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 361-382. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.