Foi, éthique et piétisme chez Abraham Maïmonide (1185-1237) : étude suivie d'une traduction de son Compendium du dévot

par Hervé-Dov Mimoun

Thèse de doctorat en Histoire des religions

Sous la direction de Paul B. Fenton.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Abraham Maïmonide occupe une place aussi fondamentale que paradoxale au sein du Judaïsme médiéval. Dans le sillage de Moïse Maïmonide, il se verra conférer le titre de Raîs al-Yahûd (autorité suprême des diasporas égyptiennes) et élaborera une œuvre magistrale de décisionnaire. Par ailleurs, et sans renier d'un seul iota le théocentrisme de son père, il fut le maître à penser d'une confrérie d'ascètes qui tentèrent la synthèse entre mystique musulmane et piétisme rabbinique. Dans le cadre de cette recherche, nous avons essayé de reconstituer l'univers spirituel où a pu naître ce projet singulier et cherché à identifier la nature des emprunts doctrinaux à la théologie musulmane, au soufisme, au rationalisme et au rabbinisme traditionnel. Nous proposons une étude préliminaire de la somme éthico-mystique et législative en dix tomes que constitue son Compendium du dévot, ainsi qu'une traduction annotée du fragment en judéo-arabe qui traite de la voie piétiste. Rabbi Abraham Maïmonide engage son lecteur sur une voie initiatique le long de laquelle, à l'intellectualisme maïmonidéen, il associe un impératif ascétique et une exigence de connaissance intuitive qui, au terme d'un intense parcours spirituel, mènent à un attachement au divin. Celui-ci implique notamment un élan intérieur de néantisation du moi permettant au sujet d'accéder à l'état de servant-Dieu.

  • Titre traduit

    Faith, ethics and piety in Abraham Maimonides (1185-1237) works: a study followed by a french translation of his compendium of the devout


  • Résumé

    In the medieval jewish landscape, Abraham Maïmonide holds a unique and paradoxical position. Succeeding Moses Maimonides, he was offered the honorary title of Raîs al-Yahûd (head of theocentrism, he was the theoretician of an ascetic brotherhood that attempted a synthesis between muslim. In our research, we tried to reconstruct the spiritual environment where such a singular project emerged, and we looked to identify the doctrinal " borrowings " from islamic theology, sufism, rationalism and traditionnal rabbinism. Combining Maimonidean intellectualism with an ascetical programm and a requirement of intuitive consciousness, Rabbi Abraham Maimonides guides the reader, through an intensive spiritual journey, toward adhesion to God. Aspiring to become a God-Servant, the devout will have to go through a path involving nihilation of the self. This work testifies to a courageous theological project inside the annals of Judaism, and even within the history of religions ; when incorporating multiple sufi notions, our author, indeed, claims to take back primordial hebrew traditions, lost during the jewish tribulations, which are then re-actualized by spiritual masters of Islam.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (510 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 364 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.