Logiques du continu et du discontinu : Espace, corps et écriture romanesque dans les Continuations du Conte du Graal (1190-1240)

par Sébastien Douchet

Thèse de doctorat en Littérature médiévale

Sous la direction de Dominique Boutet.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au Moyen Âge, l’espace est intrinsèquement fragmenté et hétérogène. Sa représentation fictionnelle dans les Continuations du Conte du Graal le vérifie, ces récits jouant de la continuité et de la discontinuité de leur univers romanesque pour façonner la relation de leur héros avec l’Autre et l’Ailleurs. Dans un univers où le Graal n’est que prétexte à une exploration de l’altérité et de l’inconnu, les notions de continuité et de discontinuité, malléables mais pourvues d’une forme et d’un sens cohérents, témoignent de la qualité d’un triple lien, spatial, corporel et romanesque. Les failles, ellipses et clivages spatiaux qui traversent les lieux et l’étendue concrète témoignent de la nature de la confrontation du héros à une altérité qui peut être politique, merveilleuse ou sacrée. La relation du héros au monde est aussi organisée par la représentation de sa perception sensible, de ses gestes, mouvements et actions : son corps organise l’espace autour de lui. L’enchevêtrement de ces données spatiales et corporelles dessinent des configurations que nous nommons des lieux romanesques. Ces lieux sont eux mêmes déterminés par la relation de continuité que les Continuations établissent avec leurs hypotextes dont elles continuent la matière et la trame narrative. Faisant preuve d’une « mémoire inventive », les Continuations louvoient avec les contraintes d’écriture que leur impose leur statut générique. C’est par une incessante dialectique de la continuité et de la discontinuité intertextuelle que naissent les récits et l’écriture continuatrice. L’étude de l’espace, du corps et de l’écriture romanesque permet donc de comprendre les logiques du continu et du discontinu et la façon dont elles organisent les récits des Continuations, romans indifférents à l’écoulement du temps et dont la dynamique est essentiellement d’origine spatiale.

  • Titre traduit

    The logic of the continious and discontinious : space, body and novel writing in the Continuations of the Conte du Graal (1190-1240)


  • Résumé

    The medieval space is intrinsically fragmented and heterogeneous, and it is fictionally represented as such in the Continuations of the Conte du Graal. Those narratives make use of the continuity and the discontinuity of the fictional universe in order to shape the connection of the hero with the Other and the Elsewhere. In a world where the Grail is but a pretext to explore otherness and the unknown, the notions of continuity and discontinuity, which are malleable but endowed with a coherent shape and meaning, testify to the existence of a triple bond – a spatial, physical and fictional one. The chasms, ellipses and gaps in space that run throughout the places show how the hero must confront otherness – that otherness being at times political, fantastic or sacred. The relation of the hero to the world is also organized according to the representation of his sensory perception, his gestures, movements and acts – his body organizes the space around him. The entanglement of those spatial and physical elements map out configurations which we will call fictional loci. Those places are determined by the relation of continuity that the Continuations have established with their hypotexts, of which they prolong both the fictional matter and outline. Displaying a “creative memory”, the Continuations circumvent the literary constraints imposed by their genre. It is from a ceaseless dialectics between intertextual continuity and discontinuity that the narratives and the writing as a continuator emerge. The scrutiny of space, body and novel writing thus enables to grasp the logic of the continuous and discontinuous, and the way it organizes the narratives in the Continuations – novels that are oblivious to the passing of time and whose dynamics are essentially spatial.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (735 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 1689 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH-LET/2004PA04/0167-1
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH-LET/2004PA04/0167-2
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5987/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7687
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.