Charmes et bénédictions, reflets de l'univers mental du monde médiéval : étude d'un corpus germanique

par Nicolas Nelson

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation germaniques

Sous la direction de Claude Lecouteux.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les charmes et les bénédictions du Moyen Age exposent clairement la vision des hommes de leur espace de vie. Principalement dichotomique, l'équilibre qu'elle définit traditionnellement entre la sphère chrétienne civilisée et la sphère démoniaque du milieu sauvage est constamment rompu par les incursions de l'une dans l'autre, lors de contacts accidentels avec les forces taboues de la Nature et de rencontres, au détour des chemins, de démons malintentionnés, contrevenant à l'interdiction d'un maître mythique de la nature de pénétrer l'espace de vie des hommes. La conscience populaire a, en fait, défini l'origine de nombreux maux à la possession maléfique d'un esprit ; au Moyen Age en particulier, cette conception attribue ainsi leur cause à un événement lors duquel l'individu rencontre littéralement le Mal – comme, ailleurs, le sacré - sous une forme ou sous une autre. La justification du Mal s'appuie ainsi sur la notion récurrente d'étranger à l'espace communautaire. Le schéma écotypique de la rencontre - anthropomorphe ou zoomorphe - utilise des figures incarnant des traits significatifs pour la communauté ; cette constance est motivée par le besoin de l'individu de déterminer au plus près de lui la source sacrée d'émanation de sa religiosité (imitatio dei). Dans une certaine mesure, cette vision médiévale du monde a survécu chez nombre de nos contemporains. Au-delà de la multiplicité des images de cet élément générique, les figures de l'autre représentent la part d'extranéité constitutive du système d'oppositions notionnelles nécessaire à l'entretien des valeurs dans lesquelles les mythes ont puisé leur essence et autour desquelles les hommes se sont organisés en sociétés.

  • Titre traduit

    Charms and blessings, reflections of the mental universe of the Medieval world : a germanic corpus in study


  • Résumé

    The blessings and magical spells of the Middle Ages shed a clear light upon men's vision of their lives in their surroundings. Their mainly dichotomic vision depicts a traditional balance between the Christian, civilized area and the devilish realm of savage Nature. This balance is constantly challenged by the interaction of the two, whether by unwitting contacts with natural taboo forces or by the action of malignant demons encountered on their way to people's homes despite their banishment from men's living sphere that was ordained by the mythical Master of Nature, Keeper of the celestial Keys. As a matter of fact, people considered illnesses to be caused by these evil demons. The medieval explanation for evil is, thus, also grounded on the recurring idea of facing up an outsider to the community. During the Middle Ages in particular, this notion came to define sickness as an event when one literally met the sacred however its form. These ecotypical encounters involved anthropomophous and zoomorphous figures embodying values relevant to the community. This regularly reveals people's need to find a close source of the sacred transpiring their own religious beliefs (imitatio dei). To some extant, this medieval vision of the world still prevails in the mind of many of us. Regardless its form, the generic figure of the other represents the outside element within the systemic opposition of notions that is necessary to maintain the essential values around which myths were founded and societies organized themselves.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (560 p.)
  • Notes : Autorisation de reproduction par le jury
  • Annexes : 664 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5979/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.