Succès et représentations à vocation collective dans les films de fiction américains traitant de la guerre du Vietnam

par Laurent Tessier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Raymond Boudon.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    La guerre du Vietnam peut sans doute être considérée comme l'un des traumatismes majeurs endurés par la société américaine au XXe siècle. Or, après une période de vide relatif pendant la décennie 1970, les Etats-Unis ont connu dans les années 1980-90 un déferlement de productions artistiques, et en particulier de films de fiction abordant la question de la guerre du Vietnam. La manière dont cette guerre et ceux qui y ont participé ont été représentés aux Etats-Unis a ainsi été l'enjeu d'interactions, de conflits et d'arbitrages divers entre les différentes parties impliquées dans ces productions filmiques : les cinéastes et les producteurs de ces films, les anciens combattants ou " vétérans " ainsi que différents groupes politiques ayant des intérêts plus ou moins directs dans la manière dont la guerre doit être intégrée à la mémoire collective américaine. Cet exemple des films traitant de la guerre du Vietnam présente donc la particularité de fortement résister à une interprétation du succès en terme de pur divertissement. Que l'on se place du point de vue des producteurs ou du public, la signification de ces films semble résider dans leur supposée " authenticité ", plus que dans leur capacité à " divertir ". Afin de comprendre le succès de ces films, on a donc tenté de mettre à jour leur signification : ce qui fait que certains individus (qui peuvent ou non appartenir au " monde du cinéma ") considèrent que ces films valent la peine d'être produits, distribués et promotionnés, et ce qui fait que le public considère qu'ils valent la peine d'être vu.

  • Titre traduit

    : Success and representations with collective vocation in the American Vietnam War fiction films


  • Résumé

    The Vietnam war can be considered as one of the major traumatism endured by the American society during in the XXth century. After a period of relative calm during the decade 1970, the United States produced in the years 1980-90 a flood of artistic works, and in particular an incredible number of fiction films dealing with the question of the Vietnam war. The way this war (and those who participated in it) were represented in the United States has been at stake of interactions, conflicts and different kinds of negociations between the various groups involved in these cinematic productions : the film-makers and the producers of these films, the Vietnam veterans, as well as various political lobbies having interests in the way the war should be integrated into the American collective memory. This example of Vietnam War films thus presents the peculiarity to resist strongly to an interpretation of the success in term of pure entertainment. Either from the of the producers' point of view or from the publics', the meaning of these films seems to lie in their supposed "authenticity", more than in their capacity to entertain. In order to understand the success of these films, we tried to unveil their meaning : to show what makes certain individuals (who not necessarily belong to the “world of cinema”) consider that these films are worth being produced, distributed and promoted, and what makes the public consider that they are worth being seen.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (592 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 262 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5974

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7668
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.