Quête et intertextualité : une étude thématique de l'œuvre en prose de Göran Tunström

par Annelie Jarl Ireman

Thèse de doctorat en Études scandinaves

Sous la direction de Marc Auchet.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Göran Tunström, un écrivain suédois du XXe siècle, est né dans le Värmland, son univers réel-fictionnel. L'alternance des voix de la narration définit l'œuvre comme polyphonique. Le narrateur principal suit un mouvement vertical, vers une mort symbolique qui peut mener à la renaissance. Dans sa quête du passé, le mouvement circulaire joue un rôle important. Une approche globale de l'œuvre permet de constater que la quête constitue un thème central. On peut en distinguer quatre aspects : trouver une langue capable d'unir les sources de la pensée ; atteindre la liberté individuelle pour avoir une identité ; chercher l'Autre, qui montrera ce qu'est la vraie vie ; établir des liens avec autrui, puisqu'un homme se construit dans l'intersubjectivité. L'auteur entre en relation avec d'autres œuvres littéraires, mythiques et religieuses. Entre autres grâce à cette intertextualité, son œuvre résonne dans un espace et un temps infinis. Enfin, l'étude situe l'auteur dans le contexte postmoderne.

  • Titre traduit

    Quest and intertextuality : a thematic study of Göran Tunström's prose


  • Résumé

    The swedish twentieth century author Göran Tunström was born in the county of Värmland, his real-fictional universe. The alterning of narrative voices defines his work as polyphonic. The main narrator follows a vertical motion towards a symbolic death which might lead to a rebirth. The circular motion has an important part in his quest for the past. A global approach of the production makes it possible to see that the quest constitutes a central theme. One can distinguish four aspects thereof: finding a language capable of uniting the sources of the thought; achieve individual liberty in order to obtain an identity; seek the Other, which will reveal what true life is; establish fellowship, as man creates himself in intersubjectivity. The author puts himself in relationship with other literary, mythical or religious works. Thanks to this intertextuality, among other things, his work resounds in an infinite space and time. Finally, the study places the author in the postmodern context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (389 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 140 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. UFR des langues vivantes étrangères. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 839.7 TUN J
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5938
  • Bibliothèque : Bibliothèque nordique (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 8 SC SUP 97193 NOR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7779
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.